Andrea Semo | Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Andrea Semo

En résidence de reprise – Départ toi

le 28 septembre et le 26 octobre 2018

Solo signature et passage à l’acte, Départ-toi puise au plus profond de l’identité forte de la jeune chorégraphe influencée par son apprentissage de la danse au Burkina Faso. Affranchie des codes, Andréa Semo, dans un nouveau départ avec elle même, cherche des chemins pour s’affranchir du doute, des obstacles et de la solitude qui ont jalonné son parcours.

Biographie 

Née à Paris, Andrea Semo commence la danse par un cours d’initiation aux « danses africaines » à l’âge de 5 ans. En grandissant elle s’intéresse à d’autres formes mettant en avant la polyrythmie dans le corps comme la danse modern-jazz et danse afro- américaine. Elle participe très jeune grace à Isabelle Maurel son premier professeur,  à des performances de rues avec des amateurs et professionnels notamment lors de manifestations culturelles et engagées telles que le Printemps des poètes et la journée internationale des droits des femmes.   En intégrant le collège Georges Brassens en horaires aménagées en 3 éme elle peut ainsi suivre un double cursus et prend des cours de danse au centre de formation Free Dance Song qui valorise les sensations du corps à travers l’écoute active de la musique. Elle continue toujours les danses d’Afrique de l’ouest et assiste et remplace régulièrement sa professeur de danse.  Elle valide un monitorat de danse afro-américaine en même temps que son baccalauréat ainsi qu’un certificat de fin de cycle en modern jazz au conservatoire de son quartier.  Elle s’intéresse de plus en plus aux différentes influences des chorégraphes de la scène contemporaine et étudie les parcours de chorégraphes du continent africain qui l’inspirent.

Elle reprend la direction des cours de danse pour enfants qu’elle prenait elle-même petite et se forme en pédagogie ce qui lui permet d’enseigner, en plus de ses cours, dans les écoles dans le cadre des aménagements des rythmes éducatifs.

Elle part en 2015 pour le Burkina Faso et se forme au CDC  Termitiére  dans le programme professionnel en danse contemporaine »yelen don » , entre autres  auprès de Salia Sanou et Seydou Boro .Elle participe également à la manifestation de danse « Engagement féminin » destinée aux femmes chorégraphes du continent. Elle reste 2 ans et demi au Burkina Faso,  et obtient son  diplôme.

Elle revient à Paris pour  l’édition  du « Tremplin Propulsion » ou elle présentera une étape de son solo »départ toi » qu’elle a commencé à  créer à la fin de sa formation au CDC. Elle a comme projets de trouver des résidences de création, de passer des auditions pour des chorégraphes du continent africain et si possible de créer une compagnie avec un danseur burkinabé qu’elle à rencontré lors de la formation. Elle sera présente pour la création 2018 -2019  de Engagement féminin ainsi que pour le festival dialogue de corps dans lequel elle espère présenter son solo.

© Baptiste Muzard

Website