Journées Européennes du Patrimoine / Portes Ouvertes | Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Journées Européennes du Patrimoine / Portes Ouvertes

20/09/2015|10:00 >18:00

Gratuit

Depuis 2011, nous profitons chaque année, des Journées Européennes du Patrimoine pour ouvrir les portes du studio et vous permettre de découvrir ses diverses activités.

 

En savoir plus sur les ateliers et stages donnés au studio tout au long de l’année.

 


Deux expositions de photographies de MlleYo et Nathalie Blanchard-Hamel organisées avec Les Ateliers de Ménilmontant

© mlleYo

« mlleYo ? c’est un peut tout ça ….
des mots d’ici d’ailleurs
des poèmes, des petites histoires
à dormir debout tard le soir
des photos sacrées multiples
de couleurs very saturées
du début quand ça a commencé ! » mlleYo

 

 

© Nathalie Blanchard – Hamel

Quand le temps passe sur la matière manufacturée, que celle-ci se prend à ressembler à la nature…

 

+ Plus d’info sur mlleYo +
+ Plus d’infos sur Nathalie Blanchard – Hamel +
+ Plus d’infos sur Les Ateliers de Ménilmontant +


Abysses de Sylvain Prunenec / Clédat & Petitpierre

Abysse - © Marc Domage

Abysse – © Marc Domage

Une sculpture à activer de Clédat et Petitpierre, mise en mouvement par Sylvain Prunenec

Plasticiens : Yvan Clédat et Coco Petitpierre
Interprète : Sylvain Prunenec
Production : lebeau & associés
Co-production : association du 48
Soutien : Fondation d’entreprise Hermès

Le studio Le Regard du Cygne est heureux d’accueillir Sylvain Prunenec, artiste soutenu pas le Paris Réseau Danse en ce tout début de saison 2015 / 2016.

« Nous développons depuis une dizaine d’années une œuvre protéiforme et amusée dans un aller-retour permanent entre sculpture et performance
Avec Abysse, nous avons eu envie de concevoir une nouvelle sculpture à activer pour le chorégraphe et danseur Sylvain Prunenec.

Nous avons décidé de travailler autour des décorations d’aquarium: Des petits habitacles ou de petits décors à immerger souvent très kitch, représentant toutes sortes de sujets (amphores, voiture ,calcinées, roches avec végétation, édifices en ruine…).

Nous avons imaginé une créature aquatique, librement inspirée des Nudibranchia (gastéropodes marins aux formes et aux couleurs très sophistiquées) ayant élu domicile dans un de ces habitacles. Cet alien en sortira par intermittence pour effectuer une chorégraphie organique durant laquelle jailliront des bribes de vocabulaire de l’histoire de la danse. Des triplets de Merce Cunningham, un drop de José Limon, des contractions / release de Martha Graham….

Ces citations ponctueront le déplacement de cette créature ébouriffée, totalement recouverte de milliers de brins de crin tubulaire.

Que la performance soit juste une potentialité (quand l’oeuvre est exposée) ou qu’elle soit effective c’est toujours à travers les enjeux de la sculpture (volume et costumes) que nous pensons le corps. Notre collaboration avec Syvain Prunenec nous apparait comme une belle opportunité de pousser plus avant ce travail. » Clédat et Petitpierre

 

Biographie de Sylvain Prunenec

Il a été interprète pour Odile Duboc, Dominique Bagouet, Trisha Brown, Hervé Robbe, Boris Charmatz, Christian Rizzo. Il a participé à la création de « O,O » de Deborah Hay (2006) et rejoint Olga De Soto pour la pièce Incorporer ce qui reste ici au coeur (2007). En juillet 2008 au Festival d’Avignon (sujet à vif), il danse dans Trois cailloux mis en scène par Didier Galas. Il reprend le rôle de Julie Nioche dans Nos solitudes (2011), et joue dans Le cabaret discrépant d’Olivia Grandville et dans Passage à l’acte de Fanny de Chaillé et Philippe Ramette. Il danse actuellement dans Sacre # 197 et Sacre # 2 de Dominique Brun.

Au cinéma, il tourne dans Jeanne et le garçon formidable (1998) d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau, et dans le film de Jean-Paul Civeyrac, Toutes ces belles promesses (2003).

Depuis 1995, au sein de sa compagnie, l’association du 48, Sylvain Prunenec crée ses propres pièces souvent en collaboration avec des musiciens : Verso Vertigo (Fondation Cartier, 1996), Bâti (Centre Georges- Pompidou – les solitipi, 1998) avec Fred Bigot, musicien électronique, La Finale (Ircam, Festival Agora, 2002), Fronde Ethiopia (Montpellier Danse, 2002) avec Françoise Rivalland, percussionniste.
En résidence au Forum culturel, scène conventionnée de Blanc-Mesnil, il crée deux pièces sur le thème du corps démembré : Effroi, solo (2003), et Redoux (2004), pour six interprètes, présenté l’année suivante au Centre Georges-Pompidou.

En janvier 2007 au Centre national de la danse, il présente Lunatique, inspiré des travaux du physiologiste Étienne-Jules Marey. About you, pièce pour quatre interprètes créée en 2008, s’appuie sur la décomposition du mouvement. Il propose des performances, improvisations en extérieur ou dans des centres d’art : FRAC Le Plateau, 2004 ; La Villette 100 Dessus Dessous, 2004 ; Fondation Cartier, 2005 ; La Villette Hors Champs, 2005 ; Barbirey Entre cour et jardins, 2006 ; festival We Want Rock’n Roll lelabo Paris, 2007 ; Parc culturel de Rentilly et Domaine de Chamarande (2012).

En résidence au théâtre de Vanves (saison 2008-2009), il entame une nouvelle étape de son travail : rendre lisible dans le corps les chemins pas toujours très ordonnés des intentions et des sentiments. Le duo Ouvrez ! est créé en décembre 2008 pour l’ouverture du festival Ardanthé.

Dans le cadre du festival Concordan(s)e en avril 2010, Sylvain Prunenec a collaboré avec l’écrivain Mathieu Riboulet pour la création de Jetés dehors. Gare ! un solo sur les thèmes de l’amour, de la pulsion criminelle et de l’extase sexuelle, a été créé en février 2011 au Théâtre de la Cité Internationale à Paris dans le cadre du festival Hors Saison.

En 2012, dans le cadre du festival Actoral, il crée avec Anne-James Chaton, poète sonore, Le cas Gage ou les aventures de Phineas en Amérique.

Précis de camouflage, une pièce pour le jeune public a été créée en Février 2013 sur le territoire de Marne et Gondoire (77) où il est en résidence pour trois ans.

Sa prochaine création intitulée Vos jours et vos heures inspirée du roman de Virginia Woolf Les vagues sera créée en juin 2015 à Noisy-le-Sec dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis.

+ d’infos sur Sylvain Prunenec +

Biographies de Coco Petitpierre et Yvan Clédat

Nés en 1966, ils vivent et travaillent à Drancy (93).

Ils se sont rencontrés en 1986 alors qu’ils étaient étudiants en arts appliqués. En 1990, elle est diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts et Techniques (département scénographie); la même année, il est diplômé de l’Ecole Supérieure d’Arts Graphiques Met de Penninghen. En parallèle de leur pratique commune, chacun poursuit des collaborations avec d’autres artistes : Philippe Quesne, Sophie Pérez & Xavier Boussiron, Alban Richard, Odile Duboc, Xavier Le Roy, Emmanuelle Vo-Dinh, Olivia Grandville, Sylvain Prunenec…

+ d’infos +


On espère en vain une averse qui rafraichisse un peu l’atmosphère d’Anna Rodriguez

On espère en vain une averse qui rafraichisse un peu l'atmosphère

On espère en vain une averse qui rafraichisse un peu l’atmosphère

Concept : Anna Rodriguez
Interprètes : Anna Rodriguez, Nicolas Mège, Jean-Michel Susini, Férielle Papastratidès

L’existence de plusieurs êtres est troublée par la prolifération du monde végétal dans leur lieu de vie. Une végétation de plus en plus abondante se déploie et compose d’étranges territoires. Le monde urbain perd ses droits, l’homme devient plante et s’invente une nouvelle vie.
Cette condition nouvelle est déterminée par les éléments naturels (eau, lumières, vents) et l’émergence d’espace de mutation (bâches, effets de serres) derrière lesquels l’homme se transforme. Cette naissance est jubilatoire et engendre un état d’éveil où tout est source de jeu.
Les mots, les sons inscrivent cette mutation dans le temps. L’univers sonore (constitué à la fois de sons enregistrés et improvisés sur le moment) accompagne ces métamorphoses végétales et participe à l’éclosion d’un nouveau monde.

« Nous sommes des artistes venus d’horizons différents. Nous construisons et déconstruisons des espaces, à l’aide de sons, de dispositifs scénographiques, de textes, de mouvements.

Le choix d’explorer la prolifération végétale nous permet de transformer des espaces sans les casser. Nous emballons, nous tissons, nous recouvrons.

Cette thématique nous permet d’explorer tout types de transformations et de nous interroger sur l’existence. Notre performance est science fiction, elle parle de la lutte, des territoires, de la joie, de la folie, d’un nouveau monde, de la désuétude, de la chair. » A.R.

Page Facebook

 

Biographie d’Anna Rodriguez

Danseuse – Interprète et pédagogue

Née en Catalogne, Anna Rodríguez évolue entre la danse et une théâtralité gestuelle qu’elle combine avec d’autres disciplines scéniques. Formée à l’Institut del Teatre de Barcelone puis boursière à l’école Mudra/Maurice Bejart, Anna Rodríguez est interprète en France depuis les années 80 : Maguy Marin, Claude Brumachon, Karin Vyncke, Dominique Rebaud, Mathilde Monnier, Robert Seyfried, Toméo Vergés, Samuel Mathieu, Philippe Combes, Jean Gaudin…

Parallèlement à sa carrière d’interprète, elle intervient auprès de divers centres de danse et de théâtre : CNDC et École Jo Bihtume à Angers, CND et Ménagerie de Verre à Paris, CNAC à Châlons en Champagne, CDPC à Poitiers ainsi qu’en Espagne : CAD à Sevilla, Koldo Mitxelena Kulturunea à San Sebastian, TDL / Tenerife Auditorio de Canarias…

À partir de 2000, Anna Rodríguez crée à Paris l’atelier « La Danse de l’Acteur » espace consacré au travail du mouvement pour les acteurs. Elle est l’instigatrice du dispositif « Collective Illusion » performance-installation constitué d’un groupe de performers et de créateurs son et image. De plus, elle est professeur de danse contemporaine et responsable des ateliers de recherche et de création à l’Académie Fratellini, Centre International des Arts du Spectacle.

+ d’infos sur Anna Rodriguez +

 

Biographie de Nicolas Mège

Comédien

Après avoir suivi une formation musicale (flûte traversière) et théâtrale au conservatoire régional de Montpellier, Nicolas Mège reçoit le diplôme de l’école supérieure d’art dramatique de Limoges (Académie théâtrale de l’Union).

En 2002, il travaille avec Xavier Durringer, « Quoi dire de plus du coq ? » et Jacques Lassalle « Ouvrez », de Nathalie Sarraute. Il crée la compagnie Nuage en Pantalon en 2005, et interprète « Le rêve d’un homme ridicule » de Fédor Dostoïevski, puis « un cabaret grotesque et délirant » en 2006. Il participe également aux créations de la compagnie Le Théâtre d’or (« Comme au théâtre » et « Les vioques » d’Alain Astruc, mise en scène de Cécile Duval), la compagnie Les Toupies, (« Mémoires en appartements », mise en scène de Sabine d’Halluin), Collective Illusion (collectif d’artistes réunis autour d’Anna Rodríguez). En 2010, il interprète « L’atelier d’Alberto Giacometti » de Jean Genet, mis en scène par Muriel Pascal au Théâtre du Hangar (centre d’art et de recherches de Montpellier), et un spectacle musical destiné aux enfants, « Gare à Matougra », (mise en scène d’Odile Avezard, compagnie Crocodile).

En 2011, il interprète le spectacle « Autour de moi tout disparaît » (mise en scène de Marie Rey).

Parallèlement à son activité de comédien, il donne des ateliers de théâtre dans la compagnie Nuage en Pantalon depuis 6 ans. Il a enseigné le théâtre à la faculté Paris V- René Descartes (2009/2010) et dans diverses compagnies de la région parisienne.

 

Biographie de Jean-Michel Susini

Musicien, acteur

Il débute une formation musicale en solfège et piano à l’âge de six ans ainsi que l’apprentissage du violon à l’âge de huit ans qu’il poursuit pendant plus de dix ans jusqu’ à l’obtention de la médaille au conservatoire du 19ème- arrondissement de Paris. Il joue au sein de deux orchestres symphonique. La musique jouée sur scène avec des comédiens lui permet de rencontrer la pratique théâtrale. Après une formation jusqu’en troisième cycle en sciences de la terre il décide de s’engager dans le théâtre. Elève de l’école du Samovar, il se forme au théâtre gestuel, au bouffon et au chant polyphonique. Il rencontre Suzon Holzer qui l’initie à la méthode Mathias Alexander et Yumi Fujitani avec laquelle il pratique la danse Buto à l’occasion de plusieurs stages. Par la suite, étudiant en théâtre à l’Université Paris8, il rencontre Claude Buchvald et Claude Merlin. Avec ce dernier il participe à plusieurs projets dont « les sept princesses » de Maeterlinck, « Blanche Neige » de Robert Walser et le dernier en date la pièce « Théâtre de bouche » de Gherasim Luca. Il joue dans plusieurs créations collectives, « le capitaine stranamosca » pièce de comédia dell arte, « Dimey ce que tu veux » poèmes de Bernard Dimey et « la moscheta » de Ruzante avec la compagnie du théâtre d’or. Récemment il joue en duo avec la comédienne Cécile Duval « la langue d’escampette ». Portant un grand intérêt à la dimension musicale rythmique et sonore des textes de poésie contemporaine et de théâtre, il pratique aujourd’hui, parallèlement à l’écriture d’un mémoire de Master en Art du spectacle, des
impromptus mêlant création instrumentale, vocale et jeu d’acteur.

 

Biographie de Férielle Papastratidès

Graphiste, Plasticienne, comédienne

Graphiste en mouvement, plasticienne, elle partage son temps et son espace entre les plages numériques de son ordinateur et ses expérimentations de plateau. C’est à la suite d’une année à l’atelier scénographique de l’école Jacques Lecoq (Krikor Balekian, Jos Houben) qu’elle concrétise sa synthèse additive entre recherches plastiques et mouvements. Elle travaille le texte physique avec Eduardo Galhos, l‘improvisation vocale avec Lucia Recio et découvre le monde dansé d’un peu plus près lors de stages avec Anna Rodríguez, Franck Michelleti, Cynthia Phung –Ngoc, Yohan Amselem, Camille Mutel. Elle travaille régulièrement pour des spectacles de rue, au sein de la compagnie Akozal, dirigé par Emmanuel Rabita (Troll, les Poissons dansent le Tango, Error 404).

Détails

Date :
20/09/2015
Heure :
10:00 >18:00
Prix :
Gratuit
Catégories d’Évènement:
,

Organisateur

Le Regard du Cygne
E-mail :
info@leregarducygne.com

Lieu

Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville
Paris,75020France
+ Google Map
Téléphone :
0143585593