Festival Signes d’Automne // Spectacles Sauvages | Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Festival Signes d’Automne // Spectacles Sauvages

10 novembre|20:00 >21:30

5€ à 20€

Des artistes jeunes ou confirmés font le choix de la prise de risque artistique et de l’expérimentation. Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s’expose sur notre plateau pendant deux jours. Professionnels, public, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.

440 HZ
CLAIRE LAVERNHE – CIE AMPHIBIE

De dos, élançant ses bras, battant la mesure par des gestes habiles, le chef d’orchestre semble toujours danser. Premier volet d’un diptyque mettant en scène l’abstraction de la musique par les corps, 440 HZ – l’exacte fréquence du son qui donne le “la” à l’orchestre – provoque la rencontre entre la chorégraphe Claire Lavernhe et le maestro Jean-Luc Tingaud. C’est sur La Danse générale de Maurice Ravel qu’ensemble, ils ouvrent le bal.

EVA ASSAYAS – CIE HEKLA
Dans le creux de l’absence

Dans la continuité de son solo Le vrai lieu, Eva Assayas poursuit sa quête d’espaces intérieurs avec une nouvelle création : Dans le creux de l’absence. S’inspirant des postures résignées des Trois jeunes femmes du peintre danois Hammershoi, trois danseuses creusent au plus profond d’elles-mêmes, à la recherche du lieu de naissance du mouvement et des prémices du geste dansé.

On ira
THALIA PIGIER

On appelle écogramme un « diagramme coloré représentant les plages d’acidité et d’humidité du sol acceptées par une plante ». On ira dresse l’écogramme d’un appartement de 25m2. Deux femmes s’y croisent sans cesse, animées par le désir sincère d’être ensemble. Témoins de cette histoire d’amour qui se joue, les plantes de la maison assistent seules à ces allées et venues, à tous les rendez-vous manqués de la vie quotidienne.

Agapē
KANDÉ MAGASSA – Cie Sin-jì

Résistant au glissement du vivant vers un ailleurs et empruntant le chemin de la (re)construction, Kandé Magassa s’interroge sur les limites et les dérives de notre condition humaine. D’une atmosphère intime au manifeste humain et au cœur d’un éternel recommencement, elle préfigure une autre façon d’être au monde. Explorant un corps matière, non conventionnel, ses possibilités et son adaptabilité aux événements, Agapē bouscule notre rapport au vivant et libère nos pulsions de vies.

Détails

Date :
10 novembre
Heure :
20:00 >21:30
Prix :
5€ à 20€
https://www.leregarducygne.com/spectacles-sauvages-mercredi-10-novembre-1600-2000/

Lieu

Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville
Paris,75020France
+ Google Map
Téléphone :
0143585593