Lotus Eddé Khouri | Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Lotus Eddé Khouri

en résidence de création – Structure-couple
en résidence de création – La lenteur des nus

+ d’infos +

du 19 au 21 juin 2018
le 18 novembre 2018

Structure-couple 

Lotus Eddé Khouri vient de la danse contemporaine et Christophe Macé de la sculpture.
Sous le nom de STRUCTURE-COUPLE, ils développent depuis 2014 une série de miniatures chorégraphiques sur des chansons connues remixées, avec la complicité du musicien Jean-Luc Guionnet.
L’exécution obstinée et répétitive d’actions et de gestes minimalistes est le leitmotiv qui caractérise tous leurs duos. Par leurs corps en miroirs l’un de l’autre, ils travaillent les ressemblances et dissemblances intimes de chacun.

La lenteur des nus

La Lenteur des nus est une action physique et collective, un équilibre fragile où s’agencent et se trament des presque riens. Tel l’équipage anarchique d’un navire, le groupe se frotte aux tumultes de la vie quotidienne émouvante et bruyante. En apportant un contrepoint à cette polyphonie urbaine, le groupe nous appelle à mesurer le présent. Chacun est invité à prendre part au cortège, en expérimentant un temps d’atelier avec Lotus Eddé-Khouri.

Entre alliage et discorde, Lotus Eddé-Khouri se frotte au temps, à l’espace, au son et humeurs. Faisant fi des disciplines elle collabore avec le plasticien Christophe Macé, les musiciens Jean-Luc Guionnet et Stéphane Rives. Depuis 2016 elle déploie Danse d’intérieur, un solo chez l’habitant qui s’empare du quotidien.

 

Biographie

Lotus Eddé Khouri travaille à des performances, spectacles et vidéos où la danse, toujours réduite à son plus simple appareil, s’accointe à d’autres pratiques et à des situations « in situ » aussi bien quotidiennes que singulières, avec le désir de vivre des frottements de temps, d’espace et d’humeur et donner ainsi la possibilité d’attentions multiples, pour celui qui fait ou celui qui regarde.

Elle crée sa première pièce en 2011 Le Temps l’Emportera, remarquée au Festival International des Brigittines et Tournures en 2014 au Théâtre Monty à Anvers. Elle écrit un solo Affixe pour le danseur Claudio Ioanna en Italie et depuis 2015 fédère autour d’un cortège chorégraphique  La lenteur des nus toute personne qui a envie d’y participer. Elle collabore depuis plusieurs années avec le plasticien et danseur Christophe Macé sous le nom de Structure-Couple ainsi qu’avec les musiciens Stéphane Rives et Jean-Luc Guionnet —Volatil Lambda, Qui est 2, Ce qui dure dans ce qui dure, Reciprocal Scores  — performances dans lesquelles danse et son entrent en relation dans une véritable réciprocité et dont la forme dépend du lieu choisi. Elle travaille actuellement Danse d’intérieur, un solo pour celui qui est « chez lui » et mène parallèlement une recherche sur l’enregistrement sonore d’une danse.

[Elle a été récemment interprète pour les chorégraphes Muhanad Rasheed, Marie Cambois, Les gens d’Uterpan et les plasticiens Clédat et Petitpierre]

 

© Lotus Eddé Khouri