Kirsten Debrock | Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Kirsten Debrock

En résidence de création – J’ai un rendez-vous avec vous
En résidence de création – One

Compagnie KD Danse

du 19 au 23 septembre 2018
le 22 et 23 novembre 2018

 

J’ai un rendez-vous avec vous

Avec J’ai rendez-vous avec vous, Kirsten Debrock continue de développer une écriture contemporaine exigeante et humaniste, qui explore création après création, ce qui lie et fait
l’humain. La solitude, le couple, le temps, les rapports de domination, la superficialité des gestes, le silence et l’immobilité des cœurs. La danse contemporaine de KD Danse est exigeante et populaire à la fois, sans concessions, qui peu à peu s’apprécie, se partage et grandit au contact des autres et des rencontres.

Avec J’ai rendez-vous avec vous Kirsten Debrock déplace les codes de la représentation : dans un espace commun et de plain-pied (un plateau, une salle, une cour, etc), un public, 3 interprètes et 1 chorégraphe se réunissent autour d’une rencontre chorégraphique partagée. L’intention de la chorégraphe est de convier le public à une expérience sensorielle en lien à des données chiffrées, brutes, sur des thèmes qui lui sont chers : les relations humaines.

Comment « ressentir » des données INSEE ? Comment leur donner du sens ? Comment les voir autrement ? La chorégraphe proposera de répartir le public selon des statistiques données : le public sera convié à partager l’espace, à se déplacer … mais aussi, de façon casuelle à esquisser des mouvements d’après des consignes énoncées. La finalité est bien de ressentir et de partager ces données brutes : une tentative de prise de conscience, peut-être.

J’ai rendez-vous avec vous sera « mis à jour » dans chaque endroit où la pièce sera donnée. Des données INSEE nationales resteront dans un tronc commun mais toute une partie du script sera avec des données de la ville ou de la communauté de communes du lieu de diffusion.

 

One

One est autre. Des milliers d’autres. One porte l’histoire, la grande et la petite, celle de l’humanité toute entière et celle de sa lignée. Un héritage culturel, historique social, mais aussi la conséquence des rencontres avec les autres qui jalonneront sa vie.
Toutes ces traces, ces couches mémorielles et sensitives forment ensemble ce One, personne unique singulière et multiple à la fois.
One est un être pluriel. Imbrication du personnel, du singulier dans le multiple, l’universel. Chaque individu cherche pourtant à poser des frontières, à s’imposer, à revendiquer son unicité, sa culture, sa différence tout en voulant appartenir à un tout, à un groupe.
Accepter l’héritage tout en préservant son unicité. Et si l’origine et l’avenir de l’humanité avait bien quelque chose à voir avec ces traces ineffables?

 

Biographie

Kirsten Debrock est une chorégraphe américano-belge qui réside en France depuis vingt ans. C’est là, au cœur du Languedoc qu’elle a ancré son travail. Diplômée du conservatoire Royal de la Haye (Pays-Bas), Kirsten Debrock a d’abord mené une carrière internationale de danseuse. Elle travaille avec plusieurs chorégraphes de réputation internationale tels que Jiri Kylian, Christopher Bruce, Hans Van Manen, Nils Christe, Heinz Spoerli, Nacho Duato, Ed Wubbe, Billy Forsythe, Mats Ek et Daniel Ezralow. En 1990, elle débute comme chorégraphe aux Pays-Bas. Depuis, elle a créé un nombre considérable d’œuvres chorégraphiques dans plusieurs pays (Allemagne, Espagne, Pays Bas, Suisse et France) pour des compagnies comme Le Ballet de Zaragoza, Le Ballet Junior de Geneve, Introdans, Le Scapino Ballet Rotterdam et le Ballet de l’Opéra de Nice. Puis elle se dirige vers la recherche et l’écriture chorégraphique. Elle fonde KD Danse, sa propre compagnie en janvier 2006 Elle y a créé 12 pièces chorégraphiques et 4 parcours chorégraphiques (musées, médiathèque, I.U.T, EHPAD). Elle continue par ailleurs d’accepter les invitations en tant que chorégraphe (hors KD Danse) pour de nombreuses compagnies, dont le Ballet Junior de Genève ou de l’Opéra de Metz.

©KD Danse