Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Image Alt

Le lieu

Le studio Le Regard du Cygne est bâti sur une idée originale de deux couples – les Guibert et le couple formé par Amy Swanson et Alain Salmon : celle d’offrir un espace à la danse et aux danseurs pour qu’ils puissent y travailler et présenter leurs créations.
En pleine explosion de la danse contemporaine, au début des années 80, Paris manque de lieux et le studio le Regard du Cygne naît de cette époque.
Ce qui définit le studio : c’est une équipe d’artistes et de professionnels, qui œuvrent pour faire exister un lieu d’accueil et d’ouverture où spectacles, séances de création et répétitions ouvertes au public se côtoient.
Cette équipe défend et met en œuvre l’idée, totalement nouvelle à l’époque, que le public peut être invité dans l’intimité de la création, au sein même du studio de danse, qui devient à la fois lieu de travail et de présentation (spectacles, répétitions publiques, travaux en cours…).

Ancien relais de poste de la fin du XVIIe siècle, puis atelier, devenu maison d’artistes pour les artistes, le studio a su garder son authenticité, ses murs en pierre apparente, ses pavés parisiens, ses poutres en bois d’un autre temps.
Toute l’émotion du travail artisanal et du savoir-faire baignent encore ces lieux, où on ne met pas seulement la main à la pâte mais le corps aussi !
À l’arrivée de l’équipe, à l’automne 1982, il faut nettoyer et vider cette ancienne bâtisse encombrée de vieux outils et de machines.
Beaucoup d’artistes, chorégraphes, danseurs, interprètes et bénévoles participent au chantier. Tout est créé de fond en comble pour faire de ce lieu un endroit chaleureux et accueillant pour les artistes, qui viennent y travailler.

C’est finalement en septembre 1984 que le studio ouvre ses portes au public et la première programmation de danse contemporaine, organisée par Amy Swanson, Alain Salmon, Fabrice Dugied et Denis Psaltopoulos a lieu en avril 1985.
Depuis l’automne 2012, la programmation est organisée en deux temps forts : le festival Signes d’Automne et le festival Signes de Printemps. Chacun durant quatre semaines offre l’occasion de découvrir créations, pièces de répertoire, répétitions publiques, conférences dansées, Spectacles Sauvages etc.
Parallèlement, une programmation musicale est instaurée suite à la rencontre en 1981, de Amy Swanson et Philippe Coutelen, musicien et fondateur des Carnegie’Small. Des concerts de musique de chambre, classique ou contemporaine, regroupaient alors des musiciens qui souhaitaient faire partager leur passion dans l’intimité du studio. Cette collaboration a eu lieu jusqu’aux Signes d’Automne 2014.
Dans ce laboratoire sur cour, on donne matière à des créations artistiques contemporaines tout en privilégiant un lien étroit, quasi physique, avec un public fidèle qui se laisse encore toucher et transporter par les artistes.

Accueillir des artistes et être à l’écoute de leur besoin sont les missions que nous nous sommes fixées. Dans cette logique et en plus de notre programmation, le studio offre aux artistes adhérents un espace de travail et une visibilité sur Paris. Ils peuvent alors choisir leur condition de jeu, de la plus simple (lumière naturelle) à la plus sophistiquée en termes d’accueil et de techniques.

Réserver nos espaces

Agenda