Signes de Printemps – Soirée double – Mes autres de Sylvie Pabiot | Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Signes de Printemps – Soirée double – Mes autres de Sylvie Pabiot

17/03/2016|19:30 - 20:30

|Récurrent Évènement (Voir tous les événements)

One event on 18/11/2016 at 7:30pm

10€ à 20€

© Mélissa Leroux

En partenariat avec le festival Les Incandescences – Journées Danse Dense

Suivi de I Love You de Leïla Gaudin à 21h00

Chorégraphe et interprète : Sylvie Pabiot
Création sonore : Nihil Bordures
Scénographie et lumières : Guillaume Herrmann
Production et diffusion : Mélissa Leroux, Compagnie Wejna
Coproduction : CCN Grenoble-Jean-Claude Gallotta dans le cadre de l’accueil studio ; CDC Art Danse Bourgogne
Soutiens : Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Auvergne, Conseil Régional d’Auvergne, Conseil Général du Puy-de-Dôme, Ville de Clermont-Ferrand
Remerciements pour l’accueil en résidence L’association Zoooum, la Ville de Clermont-Ferrand, la Vannerie, la Fabrique à Toulouse, la Coloc de la Culture à Cournon, La Briqueterie – CDC du Val-de-Marne, Gare aux Artistes à Montrabé
Durée : 40 minutes

Pour cette création, Sylvie Pabiot questionne la notion d’identité.

Comment peut-on définir un individu ?

C’est à travers un autoportrait pictural que Sylvie Pabiot tente de répondre à cette question.

Ce portrait prendra le chemin des étrangetés qui composent le moi : une mosaïque de corps illusoires.

C’est une œuvre plastique, où le corps, la lumière et le son créent un paysage poétique chargé de présences absentes. Par son minimalisme radical et son temps étiré, ce solo invite à la contemplation, à la douceur : il nous absorbe et nous extrait de la rapidité habituelle de notre quotidien.

La danse ici, se fait plasticienne, puisqu’il s’agit d’une série de postures, d’immobilités, de lentes intentions. La succession rythmique de ces tableaux produira un univers très singulier, où le spectateur restera libre d’inventer sa propre perception.

L’idée n’étant pas d’affirmer un « je » inébranlable, mais de questionner une identité floue, poreuse où chaque cellule vivante est en devenir.

 

Biographie de Sylvie Pabiot

Sylvie Pabiot travaille d’abord comme interprète avec Maguy Marin et Lia Rodriguès. Parallèlement, elle commence un travail de recherche chorégraphique en composant une dizaine de courtes pièces, avant de fonder sa compagnie en 2004, du nom de son premier solo, Wejna. Suivront une dizaine d’autres créations dont Ni perdue ni retrouvée en 2012, Au bord du chemin en 2013 et Mes Autres en 2014.

Son travail recueille d’emblée une solide reconnaissance critique et professionnelle.

Pour cette diplômée en philosophie, la danse est un acte citoyen, un engagement social, quotidien et vital. Elle explore sur le plateau la place du corps dans le mouvement de nos cités et dans celui de nos idées, constituant au fil de ses pièces une troublante mappemonde des rapports humains. Il y a dans cette recherche une exigence de pensée, une interrogation poétique de l’immobilité, du déplacement, des forces d’attraction et de répulsion qui, à partir des corps des danseurs, construisent le corps social.

Sylvie Pabiot restitue l’essence de ce qui relie les êtres et ce qui les sépare, opérant le transfert subtil d’une gestuelle du quotidien, de la marche à la course, de l’étreinte au porté. Elle impose à ses interprètes un état d’alerte et d’urgence fondé sur l’écoute, le poids, la respiration et le regard. Ils se doivent d’« être là », pleinement et simplement, dans une présence au plateau sèche et implacable, tout autant que d’une beauté rayonnante et généreuse.

 

Biographie de Guillaume Herrmann

Eclairagiste et régisseur pour la scène depuis plus de vingt ans, Guillaume Herrmann a beaucoup travaillé dans les années 1990 pour des groupes, scènes et festivals de musiques actuelles. A partir des années 2000, il participe à la création de la compagnie toulousaine Créature, dont il assure les créations lumière et la régie de tous les spectacles. Parallèlement, il travaille aussi pour d’autres compagnies de théâtre : Carré brune, L’Armée du chahut, Le Lézard bleu, Beudrain de Paroi…

Il a également participé à divers projets audiovisuels et architecturaux.

 

Biographie de Nihil Bordures

Musicien autodidacte, spécifiquement orienté vers la problématique du son au spectacle vivant –théâtre, danse, performances – il prône l’idée d’une « musique incomplète », engagée, propice à l’imaginaire, à la perception du sens voulu. Pour le Théâtre, il collabore à Toulouse avec 3BC Compagnie, Créatures Compagnie, puis à Paris avec Christophe Rauck (Getting attention, Intendance), le collectif Drao (Petites histoires de la folie ordinaire).

Nihil Bordures est aussi co-fondateur du collectif MxM en 2000, où il élabore avec Cyril Teste, au fil des créations (Electronic city, Shot direct, Reset, Sun…), l’idée d’un mixage permanent et interactif, alliant sur le plateau arts plastiques, vidéos et univers cinématographiques. Ce travail se déclinera naturellement sur le « parlé chanté » en performances rock (Paradiscount) ou même en mix techno pour Point Zéro (création 2009 au Lieu Unique à Nantes).

Il signe sa première création pour la danse avec Pierre Rigal pour Press en 2008. Standards est la suite logique de cette collaboration. En parallèle, Nihil Bordures développe, pour la scène nationale de Cavaillon en 2012, une série de portraits sonores chez l’habitant.

 

Compagne Wejna

« Dans la langue des Yaghans , indiens nomades de Patagonie, le verbe Wejna signifie : avoir du jeu ou se déplacer aisément comme un os brisé ou comme la lame d’un couteau, errer, ou vagabonder, comme un enfant abandonné ou perdu, être attaché de manière lâche, comme un œil dans son orbite ou un os dans sa glène, se balancer, se déplacer ou voyager, ou simplement exister ou être »

La Compagnie Wejna, implantée à Clermont-Ferrand, a déjà créé 12 spectacles hétérogènes et engagés. Ses créations ont investi des théâtres, des studios, des musées, des campings, des salles des fêtes, des prisons… car la compagnie croit fermement à un art pour tous, aussi contemporain soit-il.

Le site de la compagnie 

Contact: rf.oodanawnull@anjeweic

Détails

Date :
17/03/2016
Heure :
19:30 - 20:30
Prix :
10€ à 20€
Catégories d’Évènement:
,

Organisateur

Le Regard du Cygne
E-mail :
info@leregarducygne.com

Lieu

Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville
Paris,75020France
+ Google Map
Téléphone :
0143585593

Calendar powered by The Events Calendar