Signes de Printemps – Soirée Double – I Love You de Leïla Gaudin | studio Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Signes de Printemps – Soirée Double – I Love You de Leïla Gaudin

17/11/2016|21:00 - 22:00

|Récurrent Évènement (Voir tous les événements)

One event on 18/11/2016 at 9:00pm

10€ à 20€

© Calypso Baquey

En partenariat avec le festival Les Incandescences – Journées Danse Dense

Précédé de Mes autres de Sylvie Pabiot à 19h30

 

Spectacle de danse théâtre

Conception et direction : Leïla Gaudin
Interprétation et écriture de plateau : Leïla Gaudin, Anthony Breurec, Martin Tronquart et avec la participation de Maëva Husband
Prélude en collaboration avec le groupe d’amateurs de Chorégraphes en Escale
Direction musicale : Florian Billon
Création vidéo : Florent Gouëlou
Regard extérieur et photographe : Calypso Baquey
Remerciements à Charlotte Azan pour son regard complice
Le projet musical est soutenu par la Spedidam
Soutiens : Journées Danse Dense à Pantin, micadanses, La Briqueterie – CDC du Val de Marne, CND de Pantin, Maison Populaire de Montreuil
Durée : 70 minutes

Deux hommes et une femme s’acharnent à concilier leurs amours avec l’idée qu’ils en ont. Mais à force de surgir, les désordres intimes s’imposent. Et laissent place à ces étranges compromis qui s’inventent de soi à soi.

Inspiré de lectures scientifiques et d’expériences vécues, I Love You raconte cette histoire avec un humour des plus sérieux.

 

Biographie de Leïla Gaudin

Leïla Gaudin fabrique, interprète et enseigne la danse-théâtre.

Entre 2003 et 2006 elle suit une formation de comédienne chez Bruno Wacrenier au conservatoire du 5ème arrondissement de Paris. Dans le même temps elle conçoit et réalise un projet pédagogique dans une école pour adultes dans les Andes boliviennes. Elle découvre le théâtre interdisciplinaire avec Werner Büchler pour qui elle joue de 2003 à 2010. Parallèlement elle est modèle vivant pour le dessin, la photo et la peinture.

Installée à New York en 2006 elle devient danseuse pour Katie Workum et Will Rawls. Elle travaille également avec Carlo Altomare sur une technique dérivée de la biomécanique. Elle créé son premier solo, 7PM, pour le PS122 en 2007. Elle se forme à la danse tout au long de ses voyages jusqu’en Inde, où elle étudie le bharatanatyam, une forme plus traditionnelle de danse-théâtre.

Rentrée en France en 2008 elle termine une bi-licence en lettres modernes et études théâtrales. En 2009 elle fonde sa compagnie de danse théâtre, NO MAN’S LAND. Dans ce cadre elle créé cette heure du matin en 2009, Errance (titre adaptable) et À la limite en 2012, C’est peut être toi en 2014. Elle bénéficie d’une résidence à Mains d’OEuvres entre 2010 et 2013, de la bourse d’écriture chorégraphique de l’Association Beaumarchais / SACD en 2011. Elle est actuellement en résidence aux Journées Danse Dense, accompagnée par micadanses et le CDC La Briqueterie. Elle suit la formation Prototype II à Royaumont, sous la direction de Hervé Robbe.

Elle travaille ponctuellement en tant qu’interprète avec Sharon Estacio, Grand Magasin, Maxence Rey, Léa Débarnot et met en scène le concert en appartement de Corentin Colluste. Elle enseigne l’écriture, l’improvisation théâtrale et la danse-théâtre à une large variété de publics. Leïla Gaudin donne à sa recherche la forme de rencontres : rencontres entre disciplines, rencontres de milieux, rencontres avec d’autres cultures. Elle s’intéresse spécifiquement aux points de jonction, qu’ils soient pratiques, théoriques, techniques ou poétiques. Son écriture travaille à les mettre en lumière.

 

Biographie d’Anthony Breurec

Formé au Conservatoire de Nantes et à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de la Comédie de Saint-Etienne, Anthony Breurec devient en 2006 comédien associé pour deux saisons au Centre Dramatique National de Saint-Etienne, où il participe à plusieurs spectacles mis en scène par Jean-Claude Berutti, François Rancillac, Eric Massé et Angélique Clairand.

Depuis 2008, il travaille avec différents metteurs en scène dans toute la France : Nadia Xerri-L., Laurent Brethome, Jean-François Le Garrec, Marilyn Leray & Marc Tsypkine, Etienne Pommeret… sur des textes classiques comme contemporains. Il collabore plus régulièrement avec les compagnies stéphanoises La Quincaillerie Moderne et la compagnie Vladimir Steyaert. Autour de ces différentes créations, il mène activement un travail régulier avec les publics (ateliers en prison, en classes de zone REP, théâtre-forum, projets avec les lycées…).

Il est également metteur en scène depuis 2006. Sa recherche s’axe autour des icônes contemporaines, et de la fascination qu’elles inspirent. Il met en scène en 2007 Winnie-une image rock, performance musicale et théâtrale autour d’une figure inventée de rock-star. Avec la compagnie Alambic’Théâtre (basée à Nantes), il monte les spectacles Carl (2013) et Echo en (2014), diptyque théâtral sur le phénomène des fans.
Son parcours l’amène à participer récemment à des projets plus hybrides, autour de la performance- (Agnieszka Ryszkiewicz, Olivia Grandville), ou de l’image (Sylvain Riéjou, Christophe Pellet, Gabriel Desplanques, Zoé Bennett). Son travail s’axe désormais en lien étroit avec la danse, notamment avec la compagnie La Seconde Tigre (avec les chorégraphes et metteures en scène Hélène Rocheteau et Pauline Laidet – La Nuit manquante et Fleisch), la compagnie Groupenfonction (The Playground), et avec Leïla Gaudin, sur le projet I Love You.

Il développe également ses propres projets performatifs, musicaux, photo et vidéo.

 

Biographie de Martin Tronquart

Martin Tronquart est réalisateur, comédien et modèle pour la photo. Depuis peu il est également interprète pour la danse.

Après une formation à l’école de cirque Fratellini et un BAFA, Martin débute comme assistant pour les photographes Hélène Biensa et Philippe Matsas. Par ailleurs, il devient animateur en centres de vacances.
En 2003, il est stagiaire sur le long métrage de Jean-Paul Salomé, Arsène Lupin. Il y rencontre l’accessoiriste,  poste qu’il occupera notamment sur Marie-Antoinette de Sofia Coppola, Le Bruit des gens autour de Diastème ou La Femme du Vème de Pawel Pawlikowsi. En parallèle, il écrit et réalise des courts métrages dont Le Traumatisme de l’asperge dans lequel il joue le rôle principal. C’est là qu’il commence comme comédien en 2009. En 2010, décide de se consacrer au jeu et à la réalisation. Il continue à travailler avec des enfants dans divers ateliers à Stains (93) et Evry (91).

Par la suite, il joue au cinéma et au théâtre, particulièrement dans Nu (2010) de Alexandre Tisseyre, Pin Up (2011) de François Gallou (Achat Arte), Quand les branches se querellent, les racines s’embrassent (2013) de Marthe Sébille (Achat France 3) et dans La Pyramide (2011) de Copi mise en scène par Joséphine de Meaux. En 2011, il participe à un stage de jeu donné par Lise Maussion au festival de Villeréal. L’année suivante dans ce même festival, il joue dans la pièce Les Héros de Lara Marcou et partage avec Damien Mongin la dramaturgie de Les Barbares, une pièce de la compagnie Pôle Nord qui tourne en 2012 et 2013. L’année 2014 est marquée par la tournée en festivals de son moyen-métrage Braconnière et le spectacle Il était une fois l’Amour mais j’ai dû le tuer de Efraim Medina Reyes mis en scène par Lucie Berelowitsch. Il est également modèle pour les photographes Emanuel Rojas et Octavio Tapia.

En 2015 il participe au stage Prototype II à l’Abbaye de Royaumont, où il danse pour trois chorégraphes différentes. Ces rencontres débouchent toutes sur des collaborations pour les spectacles à venir Figli dei Fiori de Chiara Taviani, À bouche que veux tu de Sandra Abouav et I Love You de Leïla Gaudin. Il se forme actuellement à la danse auprès d’Asha Thomas de la compagnie IMA.

 

Biographie de Calypso Baquey

Calypso Baquey travaille en tant que comédienne, pédagogue et assistante à la mise en scène. Formée au jeu et à diverses techniques corporelles à l’ESAD où elle travaille entre autres avec Laurent Gutmann, Sophie Loucachevsky, Jean-Claude Cotillard, elle sort diplômée du DNSPC en 2010.

Depuis de nombreuses années elle est interprète et assistante à la mise en scène avec Le Toucanlouche, la compagnie L’In-Quarto, le collectif La salle M et NO MAN’S LAND. Ces expériences la font travailler dans le champ du théâtre à texte, du théâtre d’improvisation et de la danse théâtre. Au cinéma, elle tourne régulièrement sous la direction de plusieurs jeunes réalisateurs.

Entre 2012 et 2013, elle prend part à la tournée de Hinterland de Virginie Barreteau mis en scène par Alain Batis. Elle tourne dans divers lieux et jusqu’à ce jour dans Masculin/Féminin mis en scène par Julie Duclos, Manger des Oursins mis en scène par Sébastien Chassagne, Les poissons muets relecture de La Mouette De Tchekhov et L’homme des bois du même auteur, mis en scène par Charlotte Fabre.

Comme regard extérieur, Calypso intervient sur les différentes productions de la NO MAN’S LAND notamment à la Scène nationale de Niort avec À la limite de Leïla Gaudin. Comme assistante, Calypso travaille avec la compagnie L’In Quarto dirigée par Julie Duclos. Elle participe au festival MESS Sarajevo – International Theater Festival avec Fragments d’un discours amoureux. Elle est assistante sur Nos serments, représenté notamment à La Colline en 2015 et 2016.

Parallèlement à ces activités Calypso développe une activité de photographe de plateau. Sollicitée par un nombre grandissant de compagnies, ses images ont aujourd’hui servi dans de nombreux supports de communication. Elle suit actuellement la formation Devenir photographe : les pratiques indispensables des Gobelins à Paris.

 

Compagnie NO MAN’S LAND

NO MAN’S LAND, compagnie de danse théâtre, est fondée en 2009. Elle compte 4 pièces au répertoire, toutes associées à des actions artistiques spécifiques. Son activité s’inscrit à la jonction de préoccupations artistiques et sociétales. Composée de personnalités fortes aux parcours composites la compagnie croise différentes disciplines et points de vue, au service d’un propos engagé.

Le site de la compagnie

Contact: moc.dnal-s-nam-onnull@tcatnoc

Détails

Date :
17/11/2016
Heure :
21:00 - 22:00
Prix :
10€ à 20€
Catégories d’Évènement:
,

Organisateur

studio Le Regard du Cygne
E-mail :
info@leregarducygne.com

Lieu

Studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville
Paris,75020France
+ Google Map
Téléphone :
0143585593