Signes d’Automne – Spectacles Sauvages | Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Signes d’Automne – Spectacles Sauvages

15 novembre|15:00 - 16:00

|Récurrent Évènement (Voir tous les événements)

One event on 15/11/2018 at 19:30

5€

Plateau partagé de formes courtes

Des artistes jeunes ou confirmés font le choix de la mise en danger, de la prise de risque artistique, de l’expérimentation. Avec des formes courtes et extraits bruts, leurs talents s‘exposent sur notre plateau pendant ces deux jours de rencontres ludiques et chorégraphiques.

Départ-toi d’Andréa Semo

Chorégraphe et interprète : Andréa Semo
Enregistrement : Plume d’Henri Michaux
Musiques : Kyrie Eleison, Requiem de Mozart, Prélude and Fugue No.4 in C sharp minor de Jean-Sébastien Bach interprété par Sviatoslav Richeter, Return to forever de Chick Corea
Soutiens : formation « Yeelen Don » du CDCN La Termitière à Ouagadougou (Burkina Faso), Tremplin Propulsion
Durée : 15 minutes

Solo signature et passage à l’acte, Départ-toi puise au plus profond de l’identité forte de la jeune chorégraphe influencée par son apprentissage de la danse au Burkina Faso. Affranchie des codes, Andréa Semo, dans un nouveau départ avec elle même, cherche des chemins pour s’affranchir du doute, des obstacles et de la solitude qui ont jalonné son parcours.

ANDRÉA SEMO commence la danse africaine à l’âge de 5 ans. En grandissant elle complète son parcours par la polyrythmie, la danse modern jazz et contemporaine. En 2015 elle part étudier à la Termitière au Burkina Faso où elle crée son premier solo Départ-toi, projet finaliste du concours Propulsion 2018.

FLY! de Markéta Stránská

Chorégraphe et interprète : Markéta Stránská
Musique : Jan Kratochvíl
Création lumières : Zuzana Režná
Costumes et scénographie : Monika Urbášková
Regards extérieurs : Lucia Kašiarová, Jean Gaudin et Karine Ponties
Production : Andrea Švandová
Remerciements : Lukáš Houdek
Soutiens : Minstère de la Culture de la République Tchèque, Nadace život umělce and Nadace Charty 77 (Konto Bariéry)
Coproduction : Studio ALTA
Partenaires : Centre de développement chorégraphique SE.S.TA, Le Théâtre Drak et l’Institut International du Théâtre Figuratif (République Tchèque), Společenské centrum Trutnov UFFO (Tchéquie), Centrum nezávislej kultury Záhrada (Slovaquie)
Durée : 15 minutes

Markéta Stránská est unijambiste, ce qui conditionne sa surface d’appui et sa danse. Face à la contrainte à la fois physique et psychologique, quelles ressources puiser pour tracer un chemin qui nous est propre ? Par une danse vivifiante et unique, la chorégraphe n’a pas peur de franchir tous les obstacles en affirmant haut et fort sa différence.

Markéta Stránská est chorégraphe, danseuse et physiothérapiste basée à Prague en République Tchèque. Pour son solo FLY! elle reçoit les conseils et le coaching de Jean Gaudin, puis participe en 2018 à FILLIMIT, plateforme internationale pour jeunes chorégraphes.

IRM party de Cécile Ghrenassia

Metteurs en scène, chorégraphes et interprètes : Cécile Ghrenassia et Jean Hostache
Création lumières et arts numériques : Anthony Baillard
Scénographe : Bérénice Guénée
Création sonore : Jonathan Cotant
Regard extérieur : Vahram Zaryan
Régie plateau : Blaise Moulin
Chargées de production : Zoé Collart et Est’Nova Production
IRM party de Cécile Ghrenassia
Soutien : Théâtre Paris-Villette, Mains d’Œuvres, Compagnie Ballet21, Cie 29×27 / SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS
Production : Les Mouvementés
Durée : 15 minutes

À demie-nue sous sa blouse bleue et chaussons en plastique, Cécile Ghrenassia est prête pour son IRM party. Rendez-vous, attente, immobilité, vérification des lésions, dans l’IRM le corps est passé au crible de l’analyse, du contrôle et du traitement. Avec humour, la danse interfère dans ce protocole et bouleverse le diagnostic. IRM party est alors une réponse à l’asphyxie médicale qui entoure le corps d’un patient trop patient.

CÉCILE GHRENASSIA rencontre le mime avec Marcel Marceau et sort diplômée de son école internationale. Elle étudie ensuite la danse et le clown et crée Les Mouvementés en 2015. JEAN HOSTACHE vient du théâtre et se forme à la danse avec Nadia Vadori- Gauthier ; pluridisciplinaire, il manie la chorégraphie et la mise en scène.

Se défendre de Laetitia Angot et Lisemarie Barré

Chorégraphe et interprète : Laetitia Angot
Prises de son, montages, mixages : Lisemarie Barré et Karim Benzidani
Sur une idée de Nicolas Flesch
Chargée de production : Chloé Kazemzadegan
Durée : 15 minutes

Le corps est un espace de lutte politique. Il peut prendre une rue, occuper, revendiquer et Se défendre. À l’écoute d’enregistrements prélevés dans les cortèges de têtes des récentes luttes sociales, dans une manifestation à un corps, Laetitia Angot improvise à tâtons une désobéissance civile à la forme imposée. Se défendre invite à observer qu’à genoux comme debout la danse peut ouvrir des logiques de survies poétiques.

LAETITIA ANGOT, inspirée par différentes pratiques, la danse constitue, pour elle un mode choisi de connaissance. Elle développe La Permanence Chorégraphique Porte de la Chapelle au sein des LAACCs (Laboratoires d’Actions Artistiques et de Création Chorégraphiques) à Paris.

→ WORD! Je te donne ma parole de Laura Kirshenbaum

Chorégraphe et interprète : Laura Kirshenbaum
Lumières : Marc Coudrias
Regards extérieurs : Laurent Pichaud, Catarina Miranda
Production : EXERCE, études chorégraphiques « recherche et représentation » en partenariat avec l’Université Paul-Valéry de Montpellier
Soutien : ICI-CCN (Montpellier)
Durée : 15 minutes

Étendre son index en direction d’un objet, d’un événement ou d’une personne est un geste quotidien, porteur de signification et d’interférence. De l’histoire de l’art aux jeux d’enfants, Laura Kirshenbaum interroge cette habitude collective : pointer du doigt. Non sans ironie, son solo fait cohabiter des émotions collectives et intimes, traversant par le corps la haine, l’anxiété, le désir et la culpabilité.

Chorégraphe israélienne diplômée du master EXERCE, LAURA KIRSHENBAUM vit et travaille à Montpellier. Sa recherche s’axe sur la capacité des gestes quotidiens à communiquer et transmettre un savoir. Depuis 2014, elle est membre du groupe de recherche d’actions politiques dans l’espace public, Public Mouvement.

Détails

Date :
15 novembre
Heure :
15:00 - 16:00
Prix :
5€
Catégories d’Évènement:
,

Organisateur

Le Regard du Cygne
E-mail :
info@leregarducygne.com

Lieu

Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville
Paris,75020France
+ Google Map
Téléphone :
0143585593