Signes d’Automne – Répétition publique – Tentative d’Autoportraits – Quelque chose de très simple #1 de Sophie Quénon | studio Le Regard du Cygne
Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Signes d’Automne – Répétition publique – Tentative d’Autoportraits – Quelque chose de très simple #1 de Sophie Quénon

17/11/2015|14:30 - 15:30

5€
Quelque chose de très simple - © Claude Boisnard

© Claude Boisnard

Conception réalisation : Sophie Quénon
Interprètes : Wu Zheng (artiste associé) et Sophie Quénon
Bande son : Yohann Allex
Lumières : Salem benBelkacem
Production : ACDS, Cie Dernier Soupir
Soutiens : SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS – Cie 29×27 (44) ; CCN de Caen / Basse-Normandie / Direction : Héla Fatoumi – Eric Lamoureux (14) ; TEEM – Territoires d’écriture en mouvement (29) ; Théâtre de Saint-Lô (50) ; studio le Regard du Cygne (75)
La Cie Dernier Soupir est associée aux Ateliers Intermédiaires, conventionnée par le Conseil Régional de Basse-Normandie, soutenue par la DRAC Basse-Normandie et le Conseil Général du Calvados.
Durée : 30 min

 

Quelque chose de très simple : dyptique

Deux volets constitueront la prochaine création. Dans un premier temps, deux soli en regard :  un questionnement sur l’autoportrait comme écriture de l’intime, de l’intériorité (Tentative d’autoportraits). Dans un deuxième temps, une déclinaison sur le désir (l’inachevée…).

Créer une danse entre silence et musique, conjugaison de la fulgurance et de l’attente, de l’impatience et de la patience, de la soudaineté face à la lenteur. Du désir… Une danse composée dans le moment d’écoute de paroles de Marguerite Duras, quelques mots d’elle, revisités, réinterrogés.

 

Biographie de Sophie Quénon

Après un apprentissage en danse classique, Sophie Quénon s’oriente vers la danse contemporaine avec le sentiment d’y avoir trouvé un «chez soi»: moins d’images, plus d’intimité dans le corps et dans la pensée.
Formée par Christian Taulelle en classique et principalement Peter Goss en contemporain, elle est interprète au sein du CCN de Nevers (Anne-Marie Reynaud), pour Philippe Decouflé (J.O d’Albertville) et diverses compagnies de théâtre (Théâtre de l’Astrakan / Médéric Legros, Théâtre Mégapobec / Jean Pierre Brière…). Elle rencontre l’improvisation avec Steve Paxton, Lisa Nelson et Simone Forti en 1998. Elle poursuit cette recherche avec Julyen Hamilton, Patricia Kuypers, Joao Fiadeiro. En 2009, elle croise Daniel Dobbels, c’est bien.

Elle créée la Cie Dernier Soupir avec Larbi benBelkacem en 2002.

Titulaire du diplôme d’état, praticienne Feldenkrais et Analyste fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé, elle poursuit parallèlement un travail de pédagogue. A la recherche d’outils d’analyse du monde et des individus qui le composent, elle se sent nomade, quittant un territoire pour l’exploration d’un autre, sans cesse avec la pensée du mouvement. En tant que chorégraphe, elle souhaite développer un travail autour de l’émotion, porté par l’inscription de l’individu dans sa relation au monde.

« Si je regarde en arrière, je vois le chemin parcouru : il s’est fait au gré de rencontres, de choix, de passages, de désirs, de doutes, d’ignorance… d’apprentissages. Je cherche et continue d’avancer. Je cherche et parfois je trouve » S.Q.

 

Biographie de Wu Zheng

De 1984 à 1998, il se forme à l’école professionnelle de l’Académie de Danse de Pékin puis devient le danseur principal dans la Cie Chemin de Fer, une des plus grandes compagnies chinoises. Il intègre l’École Internationale de Danse Serge Alzetta à Nice puis achève sa formation au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers.

Il a travaillé pour la Cie Montalvo-Hervieu au CCN de Créteil, pour la Cie Patrick Le Doaré, pour Françoise et Dominique Dupuy, pour Anne-Marie Reynaud, pour Carolyn Carlson (création Tigers in the Tea House).

Il chorégraphie et interprète Lotus Bleu pour le Concours International de Danse de Paris (Grand Prix pour l’interprétation 1998), Follow pour le Festival de Danse de Venise 2002, Zhen-G-rare Danse Project et les créations Fugitives et sept morceaux avec le musicien Joël Grare. Ses derniers projets sont Extrait de Sacre du Printemps de Nijinski remonté par Dominique Brun et Wu wu wu, création de Dominique Dupuy.

Après l’obtention du DE en 2003, il enseigne le maniement du « Bâton » / méthode Pilates à l’université Paris 13. Depuis 5 ans, il anime des stages d’été au sein de l’association du grand Béon. Il enseigne également auprès du CCN de Roubaix Carolyn Carlson et du Théâtre National de Chaillot, des IUFM, des écoles primaires et des lycées.

 

Compagnie Dernier Soupir

La Cie Dernier Soupir est accueillie en résidence de création au studio Le Regard du Cygne grâce à une aide du Conseil Régional d’Île-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle.

Site internet

Plus d’infos sur la Cie et la création : www.derniersoupir.com

Détails

Date :
17/11/2015
Heure :
14:30 - 15:30
Prix :
5€
Catégories d’Évènement:
,

Organisateur

studio Le Regard du Cygne
E-mail :
info@leregarducygne.com

Lieu

Studio Le Regard du Cygne
210, rue de Belleville
Paris,75020France
+ Google Map
Téléphone :
0143585593