Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Trois Souffles

En partenariat avec le festival Incandescences – Danse Dense

Trois Souffles de Christina Towle et Laurence Pagès / Cie du petit côté

jeudi 27, vendredi 28 mars 20h20
samedi 29, dimanche 30 mars 16h00

Chorégraphes Laurence Pagès, Christina Towle
Interprètes Christina Towle, Julie Meyer-Heine, Leonardo Montecchia
Lumières Françoise Michel
Musique Hubert Michel
Coproduction Fondation Royaumont, CDC La Briqueterie, ADAMI
Soutien CCN de Grenoble, la Ménagerie de Verre-StudioLab, Journées Danse Dense, CND, Association Beaumarchais-SACD, Fondation Royaumont, Drac, ARS Ile de France, ARCADI
Durée 45 min

Tarifs 13/10€

© Laurent Pailler

Quoi de plus anti-naturel que de penser à sa respiration seconde après seconde ? C’est pourtant le défi proposé par Christina Towle et Laurence Pagès : se contraindre à respirer comme un autre. Loin de l’idée commune d’une danse qui respire, d’une danse libre (comme l’air), Trois Souffles donne à voir une danse modelée de l’intérieur par le souffle, et des danseurs, parfois extatiques, parfois grotesques, habités par le souffle d’un autre.
A partir de partitions de souffle, transcrites en observant la respiration de trois fragments d’œuvres contemporaines, Christina Towle et Laurence Pagès ont extrait des signatures respiratoires qui marquent le rythme, les dynamiques et les états de corps de leurs danses. En trois tableaux aux musicalités contrastées – syncopée, heurtée ou exagérée -, Trois souffles invite les spectateurs à un partage de sensations au plus près de leur propre respiration, à être traversés de manière fantomatique par la danse de l’autre.

[toggle title= »Bio Laurence Pagès »]Marquée par l’influence du butô et la pratique improvisatrice, Laurence Pagès crée plusieurs pièces où la respiration occupe une place fondamentale : Cadrage-débordement, Brigitte, À un fil #1, A un fil #2. Parallèlement à ses créations, elle participe en tant qu’interprète à des projets de Julie Nioche, Thierry Laffont, Brigitte Dumez, Christine Gérard, et en butô avec Gyohei Zaitsu. Depuis plusieurs années, elle mène des ateliers de création avec des personnes en situation de précarité et des détenus. Elle fait un DEA en esthétique chorégraphique à Paris 8, qui prolongent des questionnements sur les rapports de pouvoir, initiés durant ses études à Sciences-Po. En 2008, elle participe au programme Transforme proposé par Myriam Gourfink à l’abbaye de Royaumont. En 2009, elle crée le solo Corps de luttes, coproduit par la Fondation de Royaumont et l’ADDMD 11. Durant trois ans, elle est chargée de mission en médiation culturelle au Centre National de la Danse. [/toggle]

[toggle title= »Bio Christina Towle »] Née à New York, Christina Towle se forme en danse contemporaine à l’école de Merce Cunningham. En 2000, après des études de Littérature anglaise et de Danse, elle poursuit sa formation en danse en France, notamment à l’Université Paris 8. En 2001, elle rencontre Jean-Claude Gallotta avec qui elle collabore d’abord comme interprète puis, à partir de 2005, en tant que répétitrice, enseignante et intervenante dans le cadre d’actions culturelles. Formée par les courants américains de la danse moderne (Martha Graham, Paul Taylor et Merce Cunninhgam), en 2003, elle change radicalement sa pratique corporelle et s’engage dans la pratique du yoga. Cette pratique transforme son approche pédagogique et corporelle. Son désir d’explorer les liens entre la musique et la danse nait au cours de sa formation chez Cunningham. Marquée également par douze années de piano au Conservatoire, ses projets chorégraphiques sont marqués par ce lien entre musique et danse : dans la vidéo-danse Suite, Reflet, et Head2Head. En 2008, elle participe au programme Transforme à la Fondation Royaumont. Ce cheminement chorégraphique se concrétise à travers la création de Airtight – solo pour souffle et ballon en 2011, créé au studio Le Regard du Cygne.[/toggle]

logo_dansedense

[divider_padding]

[clearboth]