Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Spectacles Sauvages

 Spectacles Sauvages

Jeudi 10, vendredi 11 avril
15h00 et 19h30

Le studio Le Regard du Cygne invite des artistes jeunes ou confirmés à faire le choix de la mise en danger, de la prise de risque artistique, de l’expérimentation. Avec des formes courtes et des extraits, leur talent s ‘expose sur notre plateau pendant ces deux jours. Professionnels, public, artistes se retrouvent et échangent lors de ces rencontres ludiques et chorégraphiques.

Tarif unique 5€

[one_half]JEU 10  AVR 15h00 & 19h30
Trollitude de Sun-A Lee
Ayayuuuh de Guilhem Chatir
Esprit Nomade des élèves du RIDC
Et une minute de vacarme des élèves du RIDC
Narcissus d’Olof Persson
[/one_half] [one_half_last]VEN 11 AVR 15h00 & 19h30
Narcissus d’Olof Persson
Pogo de Steven Hervouet et Flore Khoury
every little movement par le pôle
– Points de  Louise Hakim [/one_half_last]
[divider]

Jeudi au programme

[divider_padding]

© Charlotta Hartman

Trollitude

de Sun-A Lee / Cie Sun-A-Dance
Chorégraphe et interprète Sun-A Lee
Musique Nils Økland
Soutien Dansstationen (Malmö)

Blessée par ses « amis », à l’école et sur Facebook, elle se retire dans sa petite chambre. Des mois durant, elle dort de jour et mange de nuit. Quand elle se décolle de son écran, elle fixe la lune et regarde la forêt. La forêt l’attire. Elle voudrait s’y promener, mais sous le soleil, pas sous la lune. Elle a peur. Une toile de trolls semble se tisser, dehors comme dedans. Une fille comme elle devrait pouvoir renouer avec le monde, un monde sans trolls…

[toggle title= »Bio Sun-A Lee »]
Sun-A Lee commence à pratiquer la danse en 1998. En 2003, elle obtient son diplôme de chorégraphe à l’Université Han-Sun de Séoul. En 2010, elle passe son diplôme de chorégraphe à l’Université Nationale des Arts de Corée. En 2013, elle transmet son solo Waves à la Compagnie Grenade / Josette Baïz pour le projet, Welcome. En 2013/14, elle participe à un projet danse/vidéo des artistes visuels allemands Urbanscreen, produit par Jung Art Vision à Séoul.[/toggle][divider]

© DR

Ayayuuuh

de Guilhem Chatir

Chorégraphe et interprète Guilhem Chatir
Interprète Steven Hervouet
Musique Les tambours du Bronx

Une musique retentit, les deux interprètes se jettent alors dans une gestuelle physique et intense. L’harmonie se met alors en place entre le son, le mouvement et les deux narrateurs sur scène. Une énergie forte, brute, dans une atmosphère électrique.

[toggle title= »Bio Guilhem Chatir « ]Issu de la danse hip-hop, il rentre au CRR de Toulouse et y suit la formation durant deux ans. En 2010, il intègre le CNSMDP, où il travaille avec Christiana Morganti sur la création le sacré printemps. Parallèlement il se forme aussi avec Yuval Pick, Loïc Touzé, Shlomi Tuizer et Hofesh Shechter. En mai 2013, il passe l’audition pour l’école P.A.R.T.S/Anne Teresa de Keersmaeker avec succès et intègre la formation Training en septembre 2013.[/toggle]

[divider]
Les Rencontres Internationales de Danse Contemporaine/RIDC sont engagées depuis leurs origines dans la recherche, la formation et la création chorégraphique. Ces pièces courtes sont le fruit de recherches personnelles des étudiants danseurs – chorégraphes, un moment de questionnement, de développement d’idées, un certain reflet de leurs univers poétiques.

© Julien Noïn

Esprit Nomade

de Sonia Al-Khadir, Alexandre Atanga, Kewe Lô

Chorégraphes et interprètes Sonia Al-Khadir, Alexandre Atanga, Kewe Lô
Musique Armand Amar, Levon Minassian
Pièce courte sélectionnée par les Rencontres Internationales de Danse Contemporaine/RIDC

Le nomadisme est une composante majeure du mode de vie des populations de l’Afrique, continent dont sont originaires les trois danseurs. Ils désirent traduire ce sentiment commun qui les habitent, exprimer une partie de ce qu’ils sont…

[toggle title= »Bio Sonia Al-Khadir »] Sonia Al-Khadir se forme auprès de Brigitte Lacroix, son premier professeur. Ensuite, différents pédagogues ont nourri sa pratique : Alain Gonotey, Valérie Dacosta, Maïté Langevin, Angela Babuin… Son intérêt particulier pour la pédagogie l’amène à faire des études en Sciences de l’Education et parallèlement, elle organise divers projets et ateliers de sensibilisation dans des établissements scolaires et des associations. Elle fait différents stages et masterclasses avec Darell Davis, Susan Buïrge, Laura Sheleen, Christine Gérard. En 2012, elle obtient le premier prix du Certificat d’Etude Chorégraphique avec première mention et félicitations du jury au Conservatoire d’Issy les Moulineaux. Elle danse dans Trois générations de Jean Claude Gallotta, dans la cadre des Rencontres chorégraphiques du Grand Paris Seine Ouest. En 2013, elle crée le solo Sirocco. Elle participe à la prochaine création de Claire Jenny.[/toggle]

[toggle title= »Bio Alexandre Atanga »]Alexandre Atanga débute la danse à l’âge de 7 ans, reproduisant les mouvements de Break-Dance des clips de Hip-Hop américains diffusés à la TV camerounaise. Progressivement, il se forme aux arts martiaux. En 2001, il forme au Cameroun un groupe de break dance, les « Blacks Stars » qui participent à plusieurs battles reconnus au plan international. En mars 2006, il intègre le Ballet National du Cameroun au sein duquel il pratique le ballet classique, la danse contemporaine et approfondit les danses traditionnelles du Cameroun. En 2008, après une interprétation remarquée aux JO de Pékin, il est sélectionné par le Ministère de la Culture chinois pour réaliser une licence d’Art et Chorégraphie à l’Université Normale de Pékin où il perfectionne ses acquis et découvre de nouvelles danses dont les danses traditionnelles chinoises. En 2012, il pose ses valises en France, il effectue un stage auprès de Carolyn Carlson, crée la compagnie Atanga Dance Company et travaille pour plusieurs projets, notamment avec le chorégraphe Heddy Maalem. L’espéranto chorégraphique qui caractérise la danse d’Alexandre est un métissage des arts qu’il a fait sien : break-dance, ballet classique, danse contemporaine, danses traditionnelles africaines et chinoises, capoeira et arts martiaux.[/toggle]

[toggle title= »Bio Kewe Lô »]C’est au Sénégal que Kewé Lô grandit, baignant dès la naissance dans un univers fait de métissages, de rencontres et de créativité. Elle fréquente des cours de Jazz, classique et Hip Hop. Elle travaille sous la direction de Marianne Niox, chorégraphe connue au Sénégal notamment pour son approche particulière des danses traditionnelles. Poursuivant ses études en France, elle danse pour Le Projet Rodin, Russel Maliphant de Wu Zheng, Civic Mimic de Richard Siegal, Triangle Treize de Fabrice Dugied. Elle se forme à l’Ecole des sables pour les Danses Traditionnelles Africaines et Contemporaine.[/toggle][divider]

© Ghislaine Louveau

Et une minute de vacarme 

de Ghislaine Louveau, Morgane Floch et Olivia Manissa Panatte

Chorégraphes et interprètes Ghislaine Louveau, Morgane Floch et Olivia Manissa Panatte
Musique Noël Akchoté, Raphaël Roginski, Richard Pinhas
Pièce courte sélectionnée par les Rencontres Internationales de Danse Contemporaine/RIDC

Du chuchotement au brouhaha,
De la netteté à la confusion,
De l’absurdité toujours !

[toggle title= »Bio Ghislaine Louveau »] Après avoir suivi une formation universitaire à la Pitié-Salpétrière, Ghislaine Louveau travaille comme psychomotricienne. Elle poursuit, en parallèle, son parcours en danse contemporaine et rejoint le groupe de recherche chorégraphique de l’Université de Nanterre où elle rencontre Christian Bourigault. Elle goûte au travail d’Agnès Dufour et Maxence Rey. Riche de nombreuses rencontres, elle s’intéresse aux techniques du clown qu’elle expérimente avec Romain Yvos au sein de l’association Self Retorik. Elle se forme aux techniques d’improvisation et de composition chorégraphique avec Christine Gérard et lors de stages avec Frédéric Lescure. Elle participe également à la reprise de Gueule de Loup par Christine Bastin à la MPAA et est interprète au sein de La compagnie leste.[/toggle]

[toggle title= »Bio Morgane Floch »] Morgane Floch commence des études d’orthophonie avant de se tourner vers la danse . Elle débute sa formation en jazz au Centre Rick Odums puis en contemporain au Conservatoire de Dijon. Elle travaille alors avec Caroline Grosjean, Claire Plénat, Joëlle Bouvier et Willi Dorner.  [/toggle]

[toggle title= »Bio Olivia-Manissa Panatte »] Artiste kalédonienne issue d’un parcours pluridisciplinaire mêlant le chant, la danse et le théâtre, Olivia-Manissa Panatte arpente le globe ici, là et là-bas pour y trouver des réponses gestuelles et sensorielles à sa quête identitaire. Enfant métisse du Caillou, elle tisse à travers son parcours professionnel des liens artistiques et humains entre la France métropolitaine, la Nouvelle-Calédonie et l’Indonésie. La danse contemporaine est pour elle le parfait trait d’union entre le jeu de comédien et le chant. [/toggle][divider]

© Per Buhre

Narcissus

d’Olof Persson / Olof Persson Projects

Chorégraphe et interprète Olof Persson
Musique et interprètes Björn Synneby et Daniel Högberg
Costumes Diana Orving

Pacific!, duo électro suédois, invite Olof Persson à créer une performance live où la chorégraphie fait vivre la musique et transpose l’expérience en multiples dimensions. Narcissus s’interroge sur le narcissisme ambiant de nos sociétés. Cette collaboration rend également hommage aux artistes parisiens du début du 20e siècle et à leur travail collaboratif, notamment dans les Ballets Russes et Suédois.

[toggle title= »Bio Olof Persson »]Olof Persson, artiste et chorégraphe, crée des images en mouvement dans des performances et installations présentées à Paris, New York, Düsseldorf, Lisbonne, Tokyo, Santiago de Chile, outre la Suède. Il gère Olof Persson Projects, une équipe d’artistes qui collabore dans des projets transdisciplinaires, toujours centrés autour de la complexité du corps humain et la structure du mouvement. Olof Persson est aussi co-directeur artistique de la scène de danse 3:e Våningen à Göteborg.[/toggle]

Extrait joué également vendredi 11 avril[divider]

Vendredi au programme [divider_padding]

© Valériane Michelini

 Pogo

de Steven Hervouet et Flore Khoury

Chorégraphes et interprètes Steven Hervouet et Flore Khoury

Crée en 2013, le duo Pogo est né d’une envie commune de mettre en avant une danse de l’instant dont découlent les notions d’unicité et de solidarité. Danse de société, le pogo se caractérise par une foule en mouvement, sautant, et réverbérant complicité, convivialité et partage lors de concerts. C’est donc dans cette danse instinctive et de ce fait jamais aboutie qu’émergent l’individualité et la singularité dans cette foule.

[toggle title= »Bio Flore Khoury »]Flore Khoury débute en province la danse classique, puis poursuit sa formation en danse contemporaine au CRR de Boulogne-Billancourt. Elle étudie par la suite au CNSMDP dès 2008. Parallèlement, elle obtient également une Licence de Lettres et Arts. Elle a eu l’occasion d’être interprète dans les créations d’Edmond Russo et Shlomi Tuizer, Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna, Philippe Blanchard ou encore Sylvie le Quéré.[/toggle]

[toggle title= »Bio Steven Hervouet »]Originaire de Nantes où il débute ses études en danse contemporaine au CRR de Nantes, Steven Hervouet poursuit sa formation au CNSMDP qu’il intègre en 2008. En 2009, il intègre la Cie F d’Arthur Perole pour qui il danse dans la prochaine création Stimmlos. Il crée avec Kevin Coquelard un duo comique Stévin & Keven. Il rejoint la compagnie Grand Ec’Art en 2013 pour Alice ou la folie des merveilles.
[/toggle][divider]

© Le pole

every little movement

par le pôle

Chorégraphe et interprète Léonard Rainis
Interprètes Yannick Hugron, Marie Rual
Assistante artistique Katell Hartereau
Musique Akira Rabelais
Production le pôle
Coproductions Danses à tous les étages, l’Hermine Sarzeau/Voilerie Danse, T.A.B, Mac Orlan
Soutien CDC la Briqueterie, DRAC de Bretagne, Conseil Régional Bretagne, Conseil Général Morbihan, Villes de Lorient, de Lanester, ADDAV 56, Spectacle Vivant en Bretagne, CND
Extrait

« Comment une recherche axée principalement sur le corps et le mouvement pur, très proche du travail des danseurs en studio, peut-elle faire émerger des formes nouvelles ? Une écriture du mouvement. Des corps dans des langages multiples et universels. Des corps conscients. » Léonard Rainis

[toggle title= »Bio Léonard Rainis »]Formé à l’école de danse de L’Opéra de Paris, et après avoir travaillé aux Ballets de Monte-Carlo puis à l’Opéra National du Rhin, Léonard Rainis devient artiste indépendant et travaille en Europe avec des chorégraphes contemporains tels que Marco Santi, Rui Horta, Hans Neuhenfeld, Felix Ruckert, Caty Sharp, Mikael D’Auzon parmi d’autres. En 2007, il fonde avec Katell Hartereau l’association le pôle à Lorient.[/toggle][divider]

© Louise Akim

Points

de Louise Hakim / Collectif la Tempête
Chorégraphe et interprète Louise Hakim
Musique Julien Carton

Dans les coins, des corps pliés
Points de chutes provisoires
Courbés sous l’oubli
D’autres, sur talons hauts jouissent de leurs
Points de vue panoramiques
Perchés sur leurs illusions
Du haut de leur indifférence
Pendus au temps, invisibles à l’espace
Dans les coins, des regards tuent, des sourires invitent, des visages fondent
Des milliards de points noirs s’agitent à la surface de la terre
Les corps se pressent, se vident, chutent
Et ignorent qu’il y a bien de l’or sous leurs pieds nus.

[toggle title= »Bio Louise Hakim »]Louise Hakim étudie la danse aux Lilas puis à Montreuil avant d’intégrer le CRR de Boulogne-Billancourt puis le CNSMDP. Elle danse avec Tatiana Julien en 2010 et 2011 et aujourd’hui dans la Compagnie Toujours après minuit. Fortement attirée par la chorégraphie, elle crée plusieurs courtes pièces au CNSMDP et collabore avec de nombreux musiciens en improvisation.[/toggle]

[toggle title= »Bio Julien Carton »]Issu de la Formation Supérieure aux Métiers du Son, au sein de laquelle il  suit les cursus de musiques actuelles et de musique à l’image, Julien Carton s’oriente rapidement vers l’arrangement et la composition pour l’image et pour la danse contemporaine. Il signe notamment un certain nombre de collaborations avec le compositeur Armand Amar.  Il est également pianiste et claviériste, pour la musique de films ainsi que dans plusieurs groupes. [/toggle]

[divider]

[clearboth]