Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Soirée partagée : Georgette Kala-Lobé / Sophie Quénon

Créations

Soirée partagée :
Georgette Kala-Lobé / Sophie Quénon

vendredi 15, samedi 16 novembre 20h20

[one_half]

Stravinsky Nègre

de Georgette Kala-Lobé et Julien Beau [/one_half] [one_half_last]

Drôle d’Oiseau

de Sophie Quénon / ACDS-Cie Dernier soupir[/one_half_last][clearboth]

Tarifs : 13/10€

© Baycan Oznur

© Baycan Oznur

Stravinsky Nègre

Chorégraphe & interprète Georgette Kala-Lobé
Musique & interprète Julien Beau

« A l’occasion du centenaire du Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky, Julien Beau, jeune compositeur français, réadapte cette œuvre majeure avec des matières sonores personnelles et en osmose avec la forme musicale d’origine. Nous voici donc devant ce postulat de création et de re-création, où Julien me demande d’en assurer la chorégraphie en solo. Moi, Georgette Kala-Lobé, née en Afrique et française de double culture, j’ai cherché la trace, le chemin buissonnier pour m’approcher de l’œuvre de Stravinsky…. »

[toggle title= »Bio Georgette Kala-Lobé »]Après une carrière de danseuse dans différentes compagnies, elle décide de créer son langage chorégraphique : Solo pour Douala Manga Bell pour la CCAS, Itaidoshin au Cameroun, KDO aux Folies Bergères, Hommage à Frederic Botton à l’Opéra Comique, Champs de Coton au Théâtre du Châtelet, Les Fables de la Fontaine au Théâtre du Jardin d’Acclimatation, Le Boléro de Ravel revisité au Grand Palais, La Mulâtresse Solitude sous la direction de  Pascal Valot en Guadeloupe, Les Fantaisies Médiévales à Strasbourg, Les 10 ans en rétrospective de Jean-Paul Goude au Musée des Arts Décoratifs.
Elle travaille également pour le cinéma, un pas de deux pour Karine Viard et Kad Merad dans La tête de maman. Enfin, elle termine cette année le tournage du premier film réalisé par Jamel Debbouze. Comédienne dans ce film, sa danse et sa chorégraphie décide celui-ci à lui confier un rôle essentiel, sortie prévue en 2014.
www.kalalobe.com [/toggle]

[toggle title= »Bio Julien Beau »] Jeune compositeur français, il travaille dans les champs des musiques acousmatiques, de la vidéo et des arts sonores. Il accompagne régulièrement la plasticienne russe Anastasia Bolchakova dans des installations éphémères et interactives. Pianiste de formation, il est diplômé du Conservatoire de Bordeaux en composition électroacoustique et en informatique musicale. Sous la direction de Christian Eloy, il écrit ses premières pièces et dans le même temps devient membre du Studio de Création et de Recherche en Informatique Électroacoustique (SCRIME). En 2010, il édite son premier disque Reflet avec le label franco-bruxellois aposiopèse et il réalise également son premier film musical RE. En 2012, il achève à Paris son cursus musical sous la direction de Daniel Teruggi au Groupe de Recherches Musicales et joue sa pièce Ethopee en concert, saluée par les critiques sur France Musique. Ses créations ont été plusieurs fois jouées à Bordeaux, Paris, Bruxelles, Los Angeles, Montréal et Pékin. Il vit et travaille à Paris depuis 2010.
www.julienbeau.blogspot.com[/toggle]

[divider]

sophie_600

© ACDS

Drôle d’oiseau

Chorégraphie Sophie Quénon
Interprète Sébastien Laurent
Musique Yohann Allex (Bande son)
Vocaliste Guylaine Cosseron
Lumières François Bacon
Coproduction Théâtre de Saint Lô et Quai des Arts
Accueil Studio au CCN de Caen Basse Normandie et le service culturel de Deauville,  M.A.D à l’Hippocampe, Dancing – Cie Beau Geste, Collectif Danse Rennes Métropole
Extrait recomposé de la création chorégraphique 2014

Satie revisité

«Libre penseur, poète, arpenteur de rues, mais avant tout chercheur dont le laboratoire est la musique, Erik Satie est le personnage qui m’a inspirée cette pièce. De Satie,  je retiens une attitude complaisamment solitaire, comme il aime à se décrire. Satie, c’est l’homme aux parapluies, l’homme au chien, Suzanne et l’amour … Un capharnaüm très organisé, une suite d’élucubrations poétiques menant à Drôle d’oiseau. L’univers musical se recompose à partir de l’esprit Satie.»

Projet tout public, Drôle d’oiseau propose de plonger les spectateurs dans l’univers onirique d’Erik Satie. Léger et sensible, cette pièce propose une vision poétique et décalée du monde Satien. Une création insolite comme le serait une invitation à un voyage inédit.

« Satie montre une route blanche où chacun marque librement ses empreintes. » Jean Cocteau – Le coq et l’arlequin

[toggle title= »Bio Sophie Quénon »]Après un apprentissage en danse classique, Sophie Quénon s’oriente vers la danse contemporaine avec le sentiment d’être «chez soi»: moins d’images, plus d’intimité dans le corps et dans la pensée. Interprète au sein du CCN de Nevers (Anne-Marie Reynaud), pour Philippe Decouflé (J.O d’Albertville) et diverses compagnies de théâtre. Rencontre l’improvisation avec Steve Paxton, Lisa Nelson et Simone Forti en 1998, elle poursuit cette recherche avec Julyen Hamilton, Patricia Kuypers, Joao Fiadeiro. Elle crée la Cie dernier soupir en 2002. Titulaire du Diplôme d’État, praticienne Feldenkrais et Analyste fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé, elle poursuit parallèlement un travail de pédagogue. À la recherche d’outils d’analyse du monde et des individus qui le composent, elle se sent nomade, quittant un territoire pour l’exploration d’un autre, sans cesse avec la pensée du mouvement. En tant que chorégraphe, elle souhaite développer un travail autour de l’émotion, porté par l’inscription de l’individu dans sa relation au monde. [/toggle]

[toggle title= »Bio Sébastien Laurent »]Danseur interprète en danse contemporaine depuis 1993, Sébastien Laurent travaille actuellement auprès des chorégraphes Tomeo Vergès et Nathalie Pernette , du collectif Le Clair Obscur et des compagnies Sans Soucis et Silenda. Il  travaille par le passé, avec Jean François Duroure, Jean-Claude Gallotta, Christiane Blaise, Heddy Maalem, Jean Pascal Gilly, Doug Elkins, Editta Braun, Evelyne Castelino, Gisèle Greau, Emmanuel Grivet et Laurent Falguiéras. Il participe à des performances et improvisations en scène et en espace public, entame une recherche avec la performeuse Malena Beer. Photographe, il mène une recherche personnelle sur les liens entre le mouvement, le corps, l’image et l’engagement physique dans le processus photographique et il réalise des projets associant la danse et la photographie : Bestial, créé et exposéen ouverture de saison 2009 du CCN de Caen; Le Sourire (ou le corps abandonné) créé et exposé en mai 2012 lors du festival « La danse de tous les sens » à  Falaise. Il anime  des stages et des ateliers de danse et photographie, et commence, avec le CCN, le projet « Danse à l’école ».[/toggle]

www.derniersoupir.com

logo_cdc

[clearboth]