Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Répétition publique, Pour 20 ans et pour plus longtemps

Répétition publique

Pour 20 ans et pour plus longtemps

de Claire de Monclin

mardi 9 avril 15h00

Chorégraphe Claire de Monclin
Interprètes Claire et Quentin de Monclin
Musique Hugues Vincent
Scénographe Patrick Pinon

Entrée libre

petitedemonclin_Herve Veronese-25

© Hervé Véronèse

Deux interprètes, une danseuse contemporaine et un danseur de break : une mère et son fils.

Animés de perceptions différentes, ils cherchent comment s’accorder ensemble. La mère saisit au vol un fil imaginaire inventé par le fils, pour partager son jeu. Au fur et à mesure, ils trouveront d’autres moyens de communiquer, tour à tour appui ou support l’un pour l’autre, la matière même de la danse devient leur terrain d’aventures. Un violoncelliste accompagne leur histoire.

Cette danse résonne chez le spectateur et le place face à lui-même et aux liens qu’il a tissés avec les siens.

[divider_line]

Danseuse contemporaine, chorégraphe et pédagogue, Claire de Monclin questionne les liens que des individus peuvent tisser entre eux à travers les mouvements du corps. Autour de propositions semblables, enfants et adultes, amateurs et professionnels, sont amenés à partager un moment sensible qui fait écho pour chacun. Différentes formes naissent de ce travail selon le contexte : chorégraphies, bals modernes, performances ou déambulations dansées.

Sa réflexion sur le corps et l’espace l’amène à collaborer avec des metteurs en scène, des plasticiens et à travailler aussi bien dans l’espace urbain, dans la nature comme dans différents musées. En 2012, elle propose au Centre Pompidou, en collaboration avec la plasticienne Muriel Venet, un atelier graphique et chorégraphique « transformations » pour la Galerie des enfants où, par plaisir du détournement d’objet, les tentes pop-up deviennent un costume baroque du 21ème siècle.

 

A 15 ans, Quentin de Monclin découvre l’univers du hip-hop et participe à sa première compétition : naissance d’une passion. Il choisit le break (danse en appui sur les mains) et travaille la contorsion pour créer un langage personnel (Top 16 au championnat du monde 2011, solo par catégorie).En 2008, Il fonde et dirige un groupe de huit danseurs  « KRZ »,  pour participer à des « battles ».

Après son bac, il rentre à l’ISTEC (école supérieure de commerce et de marketing) et en 2012, intègre les incubateurs de Sciences-Po et Paris Biotech Santé pour créer une entreprise dans la radio protection.

[clearboth]