Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Carnegie’Small / De Bach à Beethoven

MUSIQUE / CARNEGIE’SMALL

De Bach à Beethoven avec Jérôme Akoka et Yoko Kaneko

samedi 22 novembre 20h00

Attention, le musicien du concert a changé par rapport à la brochure éditée.
Pour cause d’indisponibilité, Guillaume Effler a annulé sa participation au concert.

Jérôme Akoka – violon de Carlo Tononi, fait à Venise en 1720
Yoko Kaneko – Copie d’un pianoforte modèle Walter, 5 octaves, diapason =430 (Vienne, fin 18ème siècle) par Christopher Clarke en 2004.
Durée 1h40

Tarifs 15/13€

Programme
Largo, transcription de la sonate pour violon solo BWV 1005 de J.S. Bach -T. Aida
Fantaisie et Fugue en la mineur BWV 904 de J.S. Bach
Sonate pour violon et pianoforte en ut mineur, Wq 78 de C.P.E. Bach
Partita nr.6 BWV 830, en mi mineur (extrait) de J.S.Bach
Adagio pour Glassharmonika en ut majeur KV.356 de W.A.Mozart
Sonate pour violon et piano de L.V.Beethoven

Avec le soutien de Cabinet d’Archetiers Experts J.F. Raffin

logo_raffinweb

[one_half]

yoko_250

© T. Yoshida

yokokaneko.wordpress.com

[/one_half] [one_half_last]

jerome_250

© DR

[/one_half_last]

A l’occasion du 300e anniversaire de Carle Philippe Emmanuel Bach (1714-1788)
[divider_padding]
[toggle title= »Bio Yoko Kaneko »]Formée dans deux hauts lieux de l’enseignement supérieur de musique à Tokyo et à Paris, la pianiste et pianofortiste Yoko Kaneko partage les scènes internationales avec les plus grands artistes. Sa volonté de chercher la quintessence de chaque œuvre, dont elle souhaite obtenir une interprétation juste en connaissant le style spécifique des différents compositeurs, l’amène à travailler avec des grands maîtres de la musique: pour la musique de piano, Germaine Mounier, Michel Béroff, Yvonne Loriot-Messiaen ; pour la musique de chambre et la lecture approfondie, Jean Mouillère, Menahem Pressler, Jean Hubeau et György Kurtag, et pour l’étude de la musique ancienne Masahiro Arita et Jos van Immerseel. Adepte passionnée de la musique de chambre et son répertoire méconnu, elle effectue six enregistrements avec le Quatuor Gabriel. Au pianoforte Yoko Kaneko enregistre plusieurs disques récompensés par des prix prestigieux. Ces dernières années elle s’attache à rapprocher l’exécution des concertos pianoforte vers l’esprit de la musique de chambre afin d’obtenir un fondu aussi complet que possible du jeu du soliste dans l’ensemble orchestral. Ainsi elle se produit dans ceux de Mozart, Haydn et Beethoven avec l’Orchestre Anima Eterna de Bruges, l’Orchestre de Chambre de Toulouse et l’English Haydn Orchestra.[/toggle]

[toggle title= »Bio Jérôme Akoka »] Né au sein d’une famille de musiciens, Jérôme Akoka effectue ses études à Paris, Budapest, Moscou, et se perfectionne auprès de Boris Belkin à Sienne. Il joue en soliste et en musique de chambre, ainsi que comme violon-solo dans différents ensembles. Il se produit avec orchestre et en récital en France, aux USA, en Allemagne, Italie, Israël, Espagne, Argentine. Il enregistre plusieurs CDs salués par la critique. Plusieurs compositeurs font appel à lui pour la création de leurs œuvres : Thérèse Brenet, Jacques Veyrier, Augusto Rattenbach…Violon solo de la Deutsche Kammerakademie depuis 2004, il est chef invité de cet orchestre de chambre. Après avoir fait partie du Quatuor Simon, il rejoint le Quatuor Orpheus pour une carrière internationale jusqu’en 2008. Il bénéficie des conseils du Quatuor Berg lors de Master-classes. Depuis 2011, il intervient comme chef et violon-solo par l’Orchestre de Chambre de l’Union Européenne (EUCO). Dans le domaine de la musique ancienne, il intègre le Concert d’Astrée après avoir dirigé l’ensemble Fragonard dont il est fondateur. Il participe aux activités de l’ensemble Café Zimmermann, la Capella Augustina ainsi que l’Ensemble Baroque de Limoges. Il accompagne Christophe Coin à la tournée du Bourgeois-Gentilhomme, mis en scène par Denis Podalydès. Depuis 2005, il assure la programmation des heures musicales de Port-Royal-des-Champs. Son intérêt pour les instruments anciens l’amène à contribuer au projet l’Archet Révolutionnaire aux côtés de Jean-François Raffin, Christophe Coin, Julien Chauvin et Raphaël Pidoux. Ses instruments sont un violon de Carlo Tononi, fait à Venise en 1720, et un violon des frères Amati, construit à Crémone en 1630. [/toggle]

[divider_padding]

[clearboth]