Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Paradox © Claude Masse

Soirée Double – Paradox / Cie Les Gens du Quai

[one_half]

SOIRÉE DOUBLE

 

[/one_half] [one_half_last]

Tarifs 1 spectacle : 13€/10€

Tarifs 2 spectacles : 20€/15€

[/one_half_last]

jeudi 16 mars à 21 h et vendredi 17 mars à 19h30

Paradox  d‘Anne Lopez et François Lopez / Cie Les Gens du Quai

+ le jeudi : précédé de Celui d’à côté  à 19h30 +
+ le vendredi : suivi de Comment j’ai réussi à ne pas aplatir mon mari  à 21h +

 

Paradox © Claude Masse

Paradox © Claude Masse

 

Conception – Anne Lopez 
et François Lopez
Chorégraphe – Anne Lopez 


Interprètes – Youmi Bazoge 
et Tristan Impellizzeri

Musique – François Lopez
Accueil en résidence – Collège Gérard Philipe de Bagnols-sur-Cèze
Soutiens – Drac Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, Communauté d’agglomération du Gard Rhodanien, Département de l’Hérault, Département du Gard, Ville de Bagnols-sur-Cèze, Ville de Montpellier
Durée – 50 minutes

 

Youmi Bazoge et Tristan Impellizzeri, les deux interprètes choisis pour Paradox, explorent avec fougue et sincérité les aléas, les pépites et les aspérités de l’adolescence. À les voir, les jeunes spectateurs interagissent et s’identifient avec joie et spontanéité. Pour les autres, la nostalgie de notre jeunesse nous saute au cou et nous replonge avec tendresse dans nos souvenirs, simplement touchant.

 

[toggle title= »Présentation Cie Les Gens du Quai »]

La compagnie LES GENS DU QUAI, implantée à Montpellier depuis 1994, a été créée par Anne Lopez et François Lopez avec l’esprit du collectif, du partage, où chacun de sa place traverse l’espace de la recherche, de l’expérimentation. Elle, chorégraphe et performeuse, lui compositeur, musicien, performeur, frère et sœur dans la vie, Anne et François Lopez s’attachent à travailler avec et pour le public, le plus large possible autour de chaque projet artistique qu’ils impulsent. Guidés par le souci constant d’enrichir leur démarche de l’expérience acquise au cours des différentes rencontres de leurs parcours, ils font de la relation à l’autre une base fondamentale dans leur processus de création.
Des actions autour de chaque expérience de diffusion sont mises en place : des ateliers et workshop, des conférences dansées, des cours d’histoire de la danse, des performances.
Ici, les artistes s’engagent à questionner le sens de chaque projet implanté dans un lieu, dans un certain contexte politique, historique, social et culturel. Cette nécessité de transmission est le facteur qui les pousse à écrire, à créer.
Chaque pièce, différente par sa forme traite du réel, en laissant une large place au burlesque, au mélange des genres, à une énergie parfois rageuse.
Leurs pratiques d’ateliers au sein des grandes écoles comme Sciences Politiques et Centrale, ainsi que dans les écoles d’art du Languedoc-Roussillon, les collèges et lycées en collaboration avec le FRAC Languedoc-Roussillon et le travail de 20 ans avec les personnes autistes, leur a permis de comprendre que chaque écriture, chaque œuvre se fait l’écho d’une rencontre, le travail du chorégraphe, du performeur est d’en donner une interprétation. Leur esthétique s’adresse à tous et elle défend l’idée que la danse, nichée dans le corps de chacun se déplie parfois naturellement, parfois plus difficilement, c’est par un travail d’atelier qu’on peut la pousser à se déplier. Le travail artistique s’appuie sur ce que l’altérité déplace en chacun de nous.
Chaque spectacle est soutenu par un ou plusieurs partenaires, il rassemble une équipe au plateau, et une autre hors plateau, il évolue ou change selon les lieux et les instants, parce que vivant, son écriture se fixe au moment de la première pour n’évoluer que très sensiblement.
Nous revendiquons notre attachement à la longévité des collaborations. Travailler et retravailler, pour creuser toujours plus ce qui nous meut, ce qui nous soulève et nous pousse à créer envers et contre tout.
[/toggle]

[toggle title= »Bio Anne Lopez « ]

Anne Lopez commence la danse à Uzès en 1986 suit les formations de Sylvie Giron, Odile Duboc, Carlotta Ikeda, François Verret, Benoit Lachambre et Mathilde Monnier. Elle danse dans la compagnie Longitude implantée au Triangle à Rennes (1990) avec Roni Deruyver et Fréderic Vaillant. Poursuit sa formation au Conservatoire National de Région, Montpellier (1992-94). Danse pour Yann Lheureux pour De l’être chair (1995), Laurent Pichaud (compagnie X-Sud) pour Viva (1996) et DoubleV (1999), Feignants (2002) Référentiel Bondissant (2005), participe à l’événement Potlatch de Mathilde Monnier (2000).
En juin 2004, elle reçoit le prix de la SACD Nouveau talent chorégraphie pour l’écriture de la pièce De l’avant Invariablement (projet dance/web/europe). En juin 2007, elle répond à l’invitation de Daniel Larrieu pour la création d’un solo (Miss Univers) interprétée par Chiara Gallerani dans le cadre des Vif du sujet (SACD) Festival MontpellierDanse07. En Janvier 2007. Elle initie les ateliers « Pratique du spectateur » pour le CCN Languedoc Roussillon.
A partir de 2008, elle réalise régulièrement des performances au Musée des Beaux arts de Nîmes, au Carré d’Art de Nîmes, au FRAC LR, au CRAC LR, à l’école préparatoire de Sète et l’école des Beaux Arts de Perpignan.
En 2009, elle assiste Mathilde Monnier pour les reprises de City Maquette en tournée à Evry, Reims, Montpellier, Uzès, Woking et Paris.

Anne fonde la compagnie Les gens du quai avec François Lopez en 1994.
Réalise les pièces Meeting (1998), L’invité (1999), Ecoute Oenone (1999), Révoltes (2000), De L’autre (2001), Litanies (2002), De L’avant invariablement (2004), Face à vous (2005), Idiots Mais Rusés (2007), Miss Univers (2007), La Menace (2008), Duel (2009), Feu à Volonté (2011), Mademoiselle Lopez (2012), Miracle (2013), Comment J’ai Réussi (2015), Celui d’à côté (2015), Paradox (2016), Trident (2016) et le Flashmob Comme si et comme ça (14nov 2015). La compagnie diffuse ses pièces en France et à l’étranger, les dernières pièces ont été créé en Bulgarie (black Box festival Plovdiv) et au Brésil (Centre chorégraphique de Rio).

Depuis 1993, elle mène des ateliers d’écriture chorégraphique autour de chaque spectacle diffusé dans les théâtres et festivals. Cette expérience entre transmission et création enrichit considérablement son travail de chorégraphe.
Elle intervient régulièrement dans les écoles, collèges et lycées dans le cadre de Résidence d’Artistes mais aussi Sciences Po ainsi qu’à Centrale à Paris depuis 2011 dans le cadre des ateliers artistiques, à la termitière CDC Ouagadougou en 2010, à la maison d’arrêt de Nîmes en partenariat avec le théâtre de Nîmes, à l’école préparatoire des Beaux Arts de Sète (2007-2015).
Régulièrement, elle assure des cycles de conférences performatives la danse à portée de main ou les pieds dans le plat pour les théâtres, les centres d’art, les musées, les festivals, les médiathèques, les congrès…

Depuis 25 ans, elle mène une recherche et des projets chorégraphiques avec des personnes autistes. Elle est titulaire d’un DESS de psychologie clinique et psychopathologie – Université Paul Valéry de Montpellier.
Elle est également auteur du Film Les Géographes co-produit par Les Films Pénéloppe, France 3 et LesMursd’Aurelle (2000). Auteur également du film 10 Petits Danseurs avec des enfants autistes pour le service d’accueil Le Sasje à Bagnols-sur-Cèze (2001).
[/toggle]

[toggle title= »Bio François Lopez »]

Musicien autodidacte membre fondateur du groupe Clandestins (1983-1992), album cd Clandestins chez New Rose, diverses compilations tournées en France, Belgique, Suisse et Allemagne. (1ère partie de la Mano Negra au Zénith). Fonde en 1994 le groupe Guérilla , sort en 1998 le cd Cold Front, puis en 99 le cd Manifestes, tournées en France et en Italie avec Molotov Cocktail (Usa), Headcleaner (GB), etc. En 2004 fonde le groupe rock SUPREMATIC
Compositeur et fondateur de Burden (projet de musique électronique) deux albums SN1199 et SN0202 (Snark prod.)

Compositeur, musicien et interprète de la compagnie Les Gens du Quai pour Un pas dans l’âme, Vox Populi, Meeting (1998), L’invité (1999), Ecoute Oenone (1999), Révoltes (2000), De L’autre (2001), Litanies (2002), De L’avant invariablement (2004), Face à vous (2005), Idiots Mais Rusés (2007), La Menace (2008), Duel (2009), Feu à Volonté (2011), Mademoiselle Lopez (2012), Miracle (2013), Comment J’ai Réussi (2015), Celui d’à côté (2015), Paradox (2016), Trident (2016) et le Flashmob Comme si et comme ça (14nov 2015).
Crée également la musique de Villa les Roses (1999), Nous Autres et de Résider, Résonner, Résister (2005) de la compagnie Didier Théron. Travaille également avec Yves Noel Genod pour Barracuda, Jesus revient en bretagne et Nouveau Monde. Compose la musique de Bleu de terre rouge pour Lluis Ayet & Rita Quaglia. Compose la musique de Mrs Smith se réveille de et avec Maria Clark, compose la bande son de Lluis Ayet, Croyez-Moi.

Performeur et co-auteur avec Jean-Philippe Derail de Do It Yourself (création 2008). Musicien dans le projet Postcards de l’Electric Pop Art Ensemble dirigé par Patrice Soletti (2011).

Concepteur et performeur de Téléscopage Insolite au Carré d’Art Musée d’Art Contemporain de Nîmes pour la Nuit Européenne des Musées 2012 et au Musée de Lodève (2012).
Concepteur et performeur du Grand Direct pour Menace-TV en 2009, joué entre autre au Centre Régional d’Art Contemporain de Sête (2011) et au Théâtre Jean Vilar(2011).
En tant que réalisateur anime la classe artistique du Collège Les Escholiers de la Mosson (2011).

Ingé son pour Now the field is open d’Hooman Sharifi, session studio avec Habib Bushehri (percus) 2012.
Ingé son sur Au Monde et Tout ça pour te dire de Laurent Dhume, Jean-Marie Frédéric et Frédéric Tari (poésie-concert).

Musicien sur le spectacle interactif multimédia Cheat Mode , (de et avec Eox et Lauren Rodz). Réalisateur pour la performance filmée Les Cuisines du film Documentaire de et avec Caroline Champion (Carré d’Art – 2011).

Scénographe pour Andromakers duo electro pop (34 Tours 2010).
Compositeur en résidence au Lycée agricole de Narbonne.

Réalisateur de films et vidéos institutionels à Marseille, culturels au Festival des Femmes de la méditerranée à Aix-en-Provence, et d’un clip diffusé sur M6 pour PIAS France.

Réalisateur du Film Les Géographes co-produit par Les Films Pénéloppe, France 3 et LesMursd’Aurelle (première diffusion France3 sud 13/12/00).
Réalisateur du film 10 Petits Danseurs avec des enfants autistes pour le service d’accueil Le Sasje à Bagnols-sur-Cèze (2001).
Réalisateur et producteur de MenaceTV (chaine web).
[/toggle]

[toggle title= »Bio Youmi Bazoge »]
Née en fervrier 1996. Grandi dans le Cirque Pacotille qui est une compagnie familiale itinérante, elle y apprend les différentes disciplines du cirque. Débute la danse en Aveyron à Rodez et Millau puis intègre les classes de danse contemporaine et classique du conservatoire de Castre, puis celle de danse contemporaine du conservatoire de Montpellier et obtient le DEC (Diplôme d’Études Chorégraphiques) en 2015. Fait partie en parallèle de la classe de violon du conservatoire. Intègre la compagnie Les Gens du Quai pour la création Paradox en 2016 et tourne en parallèle avec le cirque Pacotille ainsi que dans un quatuor de musiques traditionnelles. Pratique la danse de couple : traditionnelle et tango.
[/toggle]

[toggle title= »Bio Tristan Impellizzeri « ]
Débutant le théâtre à l’âge de neuf ans, je fais mes premiers pas en tant que comédien en suivant des cours de pratique au sein de l’association L’art de Thalie où j’ai joué des spectacles tels que C’est nous les loups, Aubert et Tardieu sont dans un bateau, entre autres. J’ai eu l’occasion de jouer des spectacles comme Lutte des classes ou bien La commode dans des festivals de théâtre, notamment sur Vauvert et aux alentours. J’ai assisté à des rencontres d’auteurs notamment avec Marion Aubert, Philippe Dorin et Emmanuel Darley ou encore des conférences pour y faire des lectures de textes. A partir de 2011, le groupe des Mandarines auquel j’appartenais dans l’association L’art de Thalie est devenu une compagnie de théâtre à part entière. Famille Française, sur des textes de Pierre Notte et Sylvain Levey, a été la première création à être développée par la compagnie. Chaque année nous travaillions en résidence sur un spectacle toujours différent. Après Famille Française, il y eut comme pièce, On ne badine pas avec l’amour et Penthésilée. En 2012, j’ai joué dans Articulons ensemble au Théâtre du Chai du Terral à Saint Jean de Védas, un projet Franco-Belge. J’ai participé à des ateliers de théâtre dans les lycées que j’ai fréquenté et pour lesquels nous avons présenté des spectacles à chaque fois. Je suis ensuite entré au conservatoire de Nîmes et validé ma première année. J’ai été reçu en classe d’initiation à l’école nationale supérieure d’art dramatique de Montpellier ou j’ai pu renforcer mon jeu d’acteur, notamment en jouant le rôle de Tartuffe de Molière ou bien en travaillant sur des textes comme La demande en mariage de Anton Tchekhov, mais aussi, ça m’a permis d’élargir mes notions en chant et en danse. La même année, je me retrouvais sur la scène du Théâtre de Nîmes en tant que comédien danseur pour la pièce Miracle de la compagnie de danse contemporaine Les Gens du Quai. Dans le film Respire de Mélanie Laurent, j’ai tenu un rôle de figurant. Depuis janvier 2016, je suis artiste chorégraphique au sein de la compagnie Les Gens du Quai et actuellement en résidence de création pour la pièce Paradox dont la première représentation se joue en avril au théâtre de la Pyramide à Bagnols-sur-Cèze et dans laquelle j’interprète un des deux personnages dans un duo d’adolescents au prise avec l’époque actuelle. Depuis le 01 avril 2016, je fais partie de la compagnie Palimp’zeste avec laquelle nous allons jouer L’épreuve de Marivaux, pièce pour laquelle je tiens le rôle de Maître Blaise, lors du festival d’Avignon en juillet 2016.
[/toggle]

 


[divider_padding]

[clearboth]